Magnifique! Le phénomène Zemmour terrorise la Macronie

Éric Zemmour
L'homme qui tue la gauche

Depuis le débat Zemmour-Mélenchon, la France n’est plus tout à fait la même. Il s’est passé quelque chose, la donne a changé: il est apparu évident à l’électorat tout entier, de gauche comme de droite, qu’Éric Zemmour avait l’étoffe d’un candidat à la présidentielle.

Pour de très nombreux politiciens, c’est une catastrophe. Car, même s’il ne va pas au second tour, il est aujourd’hui évident que le chroniqueur-star fera un bon score au premier. Suffisant, en tout cas, pour empêcher Marine Le Pen d’accéder à la finale.

Cette perspective angoisse évidemment le RN au plus haut point, mais elle terrorise également LREM, qui misait tous ses jetons sur une finale Macron-Le Pen, comme en 2017.

Un élu du parti macronien confie, off, à Libération“Le meilleur adversaire pour Emmanuel Macron, c’est Marine Le Pen. Et, au milieu, il y a un fou furieux qui est en train de grignoter la moitié des voix du RN. Si on se retrouve face à Xavier Bertrand ou Valérie Pécresse au second tour, on est dans la merde. C’est Waterloo morne plaine!”

Et ce minable trouillard conclut: “Il faut lui mettre un pétard dans le cul et qu’il parte sur la Lune. A mèche courte, le pétard. Faut qu’il dégage!”

En clair: Zemmour est peut-être bien en train de tuer, en même temps, les chances de Marine Le Pen et celles de Macron. Tous les plans de LREM sont par terre et il n’y a pas de Plan B. Oui, vraiment, que ça plaise ou non, il se passe quelque chose dans notre pays.

Source: Libération

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici