Primaire écolo: Sandrine Rousseau élue par les trolls ?

Sandrine Rousseau
La femme qui veut détruire la France

Sur les réseaux sociaux, on parle presque autant d’elle que d’Éric Zemmour: quasiment inconnue il y a encore quelques semaines, Sandrine Rousseau est en finale à la primaire EELV face à Yannick jadot qui, sans être une vraie vedette de la politique, a tout de même déjà été candidat à la présidentielle. Que s’est-il passé?

Bon nombre d’indices montrent qu’elle aurait pu bénéficier de votes de nombreux internautes étrangers au parti, certains à vocation humoristique, d’autres stratégiques. Au point que le quotidien Libération consacre un article au phénomène…

Un étrange mouvement aurait en effet été lancé par Damien Rieu, assistant parlementaire de l’eurodéputé RN Philippe Olivier, ancien militant de Génération identitaire et grand contributeur de Twitter.

Prêts à faire triompher queen Sandrine Rousseau?”, avait-il twitté dès le 31 août en postant une capture d’écran d’une confirmation d’inscription à la primaire des écologistes.

Le porte-parole du RN, Sébastien Chenu, avait quant à lui ironisé le 12 septembre sur France Info: “En général, le vote est secret, mais vous savez que je suis un élu du Nord et par solidarité nordiste, je ne peux voter que pour Sandrine Rousseau, bien sûr”.

Et sur les forums de jeuxvideo.com, viviers de trolls parfois bien à droite,  certains membres ont également annoncé une mobilisation: “2 euros, ce n’est pas cher payé pour pouvoir rigoler régulièrement lors d’une présidentielle qui s’annonce déprimante”, disait l’un,2 euros pour se taper des fous rires a la présidentielle, c’est donné, elle aura mon vote”, clamait un autre, “Allez, on va la mettre sous le feu des projecteurs”, répondait un troisième.

Idem sur Génération Z, plateforme numérique de militants pro-Zemmour accessible à eux seuls: “J’avais pas saisi l’idée de tous s’inscrire à la primaire écologiste pour faire élire Sandrine Rousseau. C’est du génie, et je valide!” s’enthousiasmait un membre. “Il faut voter en masse Rousseau”, assurait un autre.

“C’est quoi le but?”, demandait l’un d’eux. “Que Rousseau enterre définitivement EELV”, se voyait-il répondre. En effet, au-delà de la rigolade bien légitime que peuvent susciter les déclarations ineptes de la candidate à la candidature, une autre frange d’internautes adopte un comportement plus tactique.

À leurs yeux, les innombrables âneries proférées par Sandrine Rousseau, ses postures “woke” de circonstance et ses élucubrations pseudo-féministes en “écriture inclusive” desserviraient l’écologie politique en général, et plus largement la gauche. Comme on les comprend!

Malheureusement, il est impossible d’estimer avec certitude l’impact de ces trolls sur les résultats de la primaire. Il y a tout de même un indice: 122 000 personnes se sont inscrites pour le vote, soit… près de trois fois plus que pour la précédente, en 2017, qui avait vu gagner Yannick Jadot. On attend donc avec impatience le résultat du second tour!

Sources: Facebook, Twitter, Libération

Danger mortel! Sandrine Rousseau, l’écolo anti-tout

 

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici