Le socialisme sanitaire ruine les Français! La chasse aux faux passes sanitaires vous coûte cher

Emmanuel Macron/DR
Emmanuel Macron/DR

Depuis la rentrée, la Macronie a intensifié la chasse aux faux passes sanitaires, avec près de 350 procédures engagées à ce jour, visant 270 soignants suspectés de fraude et 36 000 personnes soupçonnées d’en avoir bénéficié, selon l’Assurance maladie. L’imposition du socialisme sanitaire coûte cher, et c’est vous qui payez.

D’ordinaire si négligent avec la fraude sociale, la Macronie se veut cette fois impitoyable avec ceux qui tentent d’échapper à la dictature sanitaire. Et la chasse à ces “mauvais citoyens”, pas encore déclarés “ennemi du peuple”, a un coût exorbitant: celui de tout l’argent et le temps mobilisé pour les traquer et les punir.

Depuis fin août, les caisses locales de l’Assurance maladie reçoivent chaque jour “entre 6 et 10 réquisitions” des services de police et de justice. Tout le monstre administratif est en ébullition pour retrouver ceux qui veulent continuer de vivre presque normalement, sans risquer de se faire piquer.

Les délits liés aux “attestations frauduleuses de vaccination” sont passibles de lourdes sanctions: jusqu’à 5 ans de prison et 150 000€ d’amende pour les faussaires, 3 ans et 45 000€ pour les utilisateurs.

Sous prétexte d’empêcher les Français de tomber malades, la Macronie a imposé une dictature sanitaire au détriment des Français, qui se retrouve à tout payer contre leur gré:

1. Le vaccin, payé par le contribuable
2. Les journées de travail perdues à cause du vaccin
3. Les masques
4. Le passe sanitaire, qui coûte du temps ou oblige à embaucher du personnel pour cela
5. Le contrôle des passes sanitaires, en détournant la police de ses missions
6. La chasse aux faux pass sanitaires, qui mobilise toute l’administration
7. Le plan de relance pour subventionner l’économie ruinée

Sans compter le coût inestimable de la liberté perdue, et qu’il sera difficile de reconquérir face à un gouvernement ivre de pouvoir, qui a pris goût à jouer au docteur avec votre argent.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici