Que pouvons-nous espérer du Conseil de défense sanitaire macroniste réuni ce matin?

Olivier Véran/DR
Olivier Véran/DR

Un Conseil de défense sanitaire se tient ce mercredi matin afin de déterminer si les restrictions sanitaires actuelles pourraient être allégées… ou prolongées. Un bon coup de “en même temps”, comme d’habitude?

Quarante et un départements, notamment le Morbihan et le Calvados, présentent actuellement un taux d’incidence en dessous du niveau d’alerte, fixé à 50 cas pour 100 000 habitants.

Mais dans d’autres, tels que les Bouches-du-Rhône ou les DOM-TOM, la situation reste sensiblement plus tendue…

“Si la situation continuait de s’améliorer, nous pourrions alléger progressivement les restrictions, là où le virus circule le moins d’abord, puis partout sur le territoire”, déclarait, il y a quelques jours, l’actuel ministre de la santé Olivier Véran.

Enfin un pas vers un retour à la vie normale? C’est probablement ce que la Macronie a l’intention de nous faire miroiter, sans doute pour pousser à la vaccination les millions de Français qui continuent de douter de sa pertinence et de son efficacité.

Mais on comprend bien qu’il ne s’agirait pour l’instant que du passage d’un passe sanitaire sur tout le territoire à un passe sanitaire “local”…

Et comme nous en avons désormais la triste habitude, chaque fois qu’une supposée bonne nouvelle est agitée d’un côté de la Macronie, il y en a une mauvaise de l’autre: “en même temps“, un projet de loi sera bientôt soumis au vote des “godillots” de l’actuelle majorité de députés macronistes, qui devrait prolonger la comédie du passe sanitaire au-delà du 15 novembre…

Source: Le Figaro

La fin du passe sanitaire, c’est pour quand? La Macronie alterne la carotte et le bâton

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici