Zones de non-droit: l’État prouve que LREM ment

Émeute.
Le chaos dévore tout.

Les archives de l’État, que nous avons consultées pour vous, sont formelles: à la date du 26 décembre 1996, la France comptait déjà 751 zones de non-droit, pudiquement appelées Zones Urbaines Sensibles. Et inutile d’être énarque pour deviner qu’en 25 ans, la liste de ces zones s’est considérablement allongée. 

Mais restons sur ce chiffre de 751, puisque nous n’en avons pas de plus récent à notre disposition, et considérons-le comme un minimum.

Que lisons-nous au chapitre Sécurité du premier tract électoral de LREM, distribué ce week-end sur les marchés de France pour lancer officiellement la campagne d’Emmanuel Macron?

“Contre les zones de non-droit, 62 quartiers de reconquête républicaine ont été définis et permettent une présence renforcée des forces de l’ordre.”

LREM ose tenter de nous faire croire que 62 zones de non-droit ont été “définies” en 5 ans, alors qu’il y en a, au bas mot, 12 fois plus depuis 25 ans!

De plus, en quoi la “définition” de ces zones de non-droit garantit-elle que la loi et l’ordre vont y revenir? Le tract se contente d’évoquer une présence policière “renforcée”, alors que, si la police n’a pas le droit d’agir durement et si les tribunaux relâchent les coupables qu’elle arrête, l’ordre promis aux citoyens est une utopie, un mensonge idéologique, et ce quel que soit le nombre de policiers.

La prétendue information fournie par le tract de LREM est donc une arnaque. Et une arnaque d’autant plus honteuse qu’elle porte sur un des sujets les plus graves aujourd’hui en France. Dans les zones de non-droit, on vole, on viole, on pille, on sabote et on tue.

Pourquoi le discours sécuritaire de Macron est 100% bidon

Sources: LREM, statistiques SIG Ville

1 COMMENTAIRE

  1. Si l’état veux reconquérir les zones de non droit ; il ni y a qu’une méthode ; les bouclés hermétiquement ,fouille de tout les immeubles de fond en comble et mettre en dans des tôles de haute sécurité tout les fauteurs de trouble ad vitam æternam ou expulsés direct toute la famille..

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici