Danger mortel! Sandrine Rousseau, l’écolo anti-tout

Sandrine Rousseau
La femme qui veut détruire la France

Féministe, antiraciste, écologiste, agressive, hystérique, menaçante, Sandrine Rousseau est la nouvelle héroïne de l’écologie politique française, et elle fait franchement peur.

À côté, Hidalgo passerait presque pour une gentille mère de famille BCBG et raisonnable, et Véran pour un honnête homme.

Sandrine Rousseau a 49 ans. Ex-vice-présidente du conseil régional du Nord-Pas-de-Calais et militante historique d’EELV, elle s’est portée candidate à la primaire écologiste et a terminé deuxième du premier tour, ce week-end, avec 25,14 % des voix. Elle est en finale, avec seulement deux points de retard sur le premier, Yannick Jadot.

Elle déteste les hommes. Elle déteste les traditions. Elle déteste le commerce. Elle déteste le progrès. Elle déteste la religion. Elle déteste la famille. Elle déteste l’ordre public. Elle déteste la culture nationale. Elle déteste l’Occident tout entier. Et elle ne plaisante pas du tout: elle croit tout ce qu’elle dit.

Par exemple, elle veut que la France “s’émancipe des religions patriarcales via un retour sacré à la nature”. On croirait entendre Hitler parlant du nécessaire retour aux antiques religions teutoniques. Elle ajoute: “Le monde crève de trop de rationalité, de décisions prises par les ingénieurs. Je préfère les femmes qui jettent des sorts, plutôt que des hommes qui construisent des EPR” Encore une sorcière, comme Schiappa, mais en version nettement plus hardcore.

Adorée par les LGBT, par #MeToo et par #BlackLivesMatter et tout ce que la France compte d’athées antifrançais, soutenue par une grappe d’artistes débiles, comme Lio et Bruno Solo, elle est capable de toutes les folies, surtout les plus dangereuses.

Elle ose déclarer: “Si vraiment il y a des personnes qui sont dangereuses, de potentiels terroristes, ce n’est pas parce qu’ils restent en Afghanistan qu’ils sont moins dangereux Quelque part, les avoir en France, cela nous permet aussi de les surveiller.” Le cerveau de cette femme est un cauchemar.

Au premier tour de la primaire écologiste, 26 801 dingos ont voté pour elle. Méfions-nous d’elle et méfions-nous de ses fans. Si elle gagne au second tour, cette semaine, il y aura une apocalypse sur pattes dans la course présidentielle. Ce ne sera pas du tout une bonne nouvelle. Notre époque nous réserve encore de mauvaises surprises.

Sources: Wikipédia, Twitter

 

2 Commentaires

  1. “Encore une sorcière, comme Schiappa” , je dirais plutôt une lesbienne misandre qui veux mettre tout les Mâles en esclavage et pratiqué la sélection génétique en vue d’une population totalement constitué de lesbienne et de quelques mâle reproducteurs sélectionner tel des animaux pour la qualité de leur sperme .
    Sont livre de chevet doit être “Mein Kampf” .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici