Il vendait les infos. L’agent de la DGSI, “Haurus”, restera en prison jusqu’à son procès en appel

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Condamné en juillet par le tribunal de Nanterre à sept ans de prison dont deux avec sursis, cet ex-agent de la DGSI, qui vendait des informations sur le darknet sous le pseudo “Haurus”, restera incarcéré jusqu’à son procès en appel le 5 novembre. Une décision contestée par son avocat, qui souligne que sa condamnation est illégale.

Le parquet de Nanterre avait fait appel de cette condamnation, soulignant que “le sursis simple est applicable en ce qui concerne les personnes physiques aux condamnations à l’emprisonnement prononcées pour une durée de cinq ans au plus”.

Toujours en commerce avec les bons clients, Me Yassine Bouzrou, avocat du gang familial Traoré, défend également ce policier du renseignement intérieur qui vendait des informations au grand banditisme, mais aussi aux islamistes. L’avocat a dénoncé “l’incompétence” du tribunal.

Alors qu’il comparaissait libre et sous contrôle judiciaire lors de son procès, l’ex-brigadier de police de 35 ans avait été incarcéré à la fin de l’audience. Son avocat demandait sa remise en liberté, en estimant qu’il est “inadmissible d’être incarcéré sur la base d’une peine illégale”.

Au cours du procès, Haurus a reconnu qu’il vendait sur le darkweb des informations confidentielles obtenues sur des fichiers de police auxquels il avait accès par sa fonction: identités, adresses, géolocalisations téléphoniques, etc. Le prévenu avait avoué l’avoir fait pour payer ses dettes, et arrondir ses fins de mois.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. oui, la pauvreté pousse l’homme à plus que ça. d’ailleurs, vous constatez qu’elle fait des “ravages”, de la poubelle à la trahison. c’est triste. il appartient à la classe politique qui vit à l’abri du besoin d’y remédier.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici