Vaccination des ados: le risque de problèmes graves est six fois plus élevé qu’avec la Covid

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

Les ados ont six fois plus de risques de souffrir de problèmes cardiaques causés par un vaccin contre le Coronavirus que d’être hospitalisés à cause de ce même Coronavirus. Telle est la conclusion des recherches menées par l’Université de Californie. 

Selon le quotidien britannique le Telegraph, une équipe des scientifiques et médecins de l’Université de Californie “a étudié le taux de myocardite cardiaque (inflammation du cœur) et de douleurs thoraciques chez les enfants âgés de 12 à 17 ans après leur deuxième dose de vaccin“.

Ils ont ensuite comparé ces résultats avec la probabilité que les enfants aient besoin d’un traitement hospitalier en raison de la Covid-19, à des moments où les taux d’hospitalisation étaient faibles, modérés et élevés.

Les chercheurs ont constaté que le risque de problèmes cardiaques pour les garçons âgés de 12 à 15 ans après le vaccin était de 162,2 sur un million.” En comparaison, le risque qu’un ado en bonne santé soit hospitalisé à cause du Coronavirus chinois est d’environ 26,7 sur un million.

Les chiffres sont sans appel: le risque d’hospitalisation auquel s’exposent les ados vaccinés est 6,1 fois plus élevé que le risque du Coronavirus.

Ce chiffre est donné pour la moyenne statistique. Lorsque le taux d’hospitalisation pour la Covid-19 est élevé, le risque posé par le vaccin est encore 4,3 fois plus élevé que le risque d’un accident cardiaque indésirable. Lorsque le taux d’hospitalisation pour la Covid-19 tombe, le risque à cause du vaccin est 22,8 fois plus élevé!

Les données de la recherche sont basées sur une étude des effets indésirables subis par les adolescents entre janvier et juin de cette année.

De telles données devraient faire bondir les autorités sanitaires, mais il n’en est rien.

Selon le site officiel de l’OMS, “les vaccins ont été jugés sûrs chez l’adulte, ils sont à l’étude chez l’enfant. Le Groupe stratégique consultatif d’experts (SAGE) de l’OMS sur la vaccination a conclu que le vaccin de Pfizer/BioNTech peut être utilisé chez les sujets âgés de 12 ans et plus. Ce vaccin peut être proposé aux enfants âgés de 12 à 15 ans qui présentent un risque élevé.

Selon le ministère de l’Éducation, “la vaccination des adolescents est fortement recommandée par les autorités sanitaires dès l’âge de 12 ans révolus“. Les autorités sanitaires françaises continuent à affirmer que “la vaccination des adolescents présente des bénéfices qui sont très largement supérieurs aux risques” et que “les effets indésirables les plus fréquents sont généralement légers ou modérés“.

Sources: The Telegraph/ www.education.gouv.fr

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici