VIDEO. Joe Biden oublie à qui il s’adresse en appelant en direct le Premier ministre australien “le gars d’en bas”

Joe Biden, caricature / Photo: Flickr
Joe Biden, caricature / Photo: Flickr

Le Président américain Joe Biden a semblé oublier à qui il parlait mercredi soir ayant pendant quelques secondes perdu de vue ses notes afin de s’adresser au Premier ministre australien. Il a appelé Scott Morrison “le gars d’en bas”!

Ce dérapage verbal est survenu lors d’un échange entre les deux dirigeants et le Premier ministre britannique Boris Johnson détaillant un accord de défense conclu par les alliés de longue date pour aider l’Australie à acquérir des sous-marins à propulsion nucléaire.

Merci, Boris [Johnson – ndlr] et je veux remercier euh… ce type en Australie“, a dit Biden en se tournant vers le grand écran sur lequel se trouvait le Premier ministre australien, Scott Morrison.

Merci beaucoup, mon pote… j’apprécie votre geste, monsieur le Premier ministre“.

Le leader australien s’est contenté de sourire poliment et de lever le pouce.

Les utilisateurs des réseaux sociaux ont réagi à l’échange en tournant Joe Biden en ridicule tandis que le hashtag #THATFELLOWDOWNUNDER (“le gars d’en bas”) n’a pas tardé à apparaître sur Twitter.

Nigel Farage, le leader patriote britannique a commenté la gaffe ne disant que “Joe Biden est juste un vieux schnock, il n’est pas à la hauteur de la tâche“.

Le terme Down Under (“en bas, en dessous”) est une expression anglaise utilisée pour désigner l’Australie et la Nouvelle-Zélande, voire les autres pays du Pacifique Sud. L’origine de ce terme vient du fait que ces pays se trouvent dans l’hémisphère Sud, “en dessous” de la plupart des autres pays du monde.

La conférence de presse tripartite a été organisée pour rendre public le nouveau pacte de sécurité trilatéral, appelé AUKUS, impliquant l’Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni.

Dans le cadre de ce nouveau partenariat de sécurité trilatéral, le Royaume-Uni et les États-Unis s’associeront pour aider l’Australie à construire une nouvelle flotte de sous-marins nucléaires.

Profitant de cette opportunité, l’Australie a rompu le contrat conclu avec la France pour la construction de douze sous-marins pour la bagatelle 56 milliards d’euros!

Source: AP/ Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici