La fin du passe sanitaire, c’est pour quand? La Macronie alterne la carotte et le bâton

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Bientôt un allègement des contraintes? Si Emmanuel Macron a indiqué mercredi 15 septembre qu’un léger allègement des contraintes pourrait être envisagé dans certains départements, “en fonction de l’évolution de l’épidémie”, le ministre de la Santé Olivier Véran a tempéré jeudi les propos du Président.

Si demain on peut arrêter le passe sanitaire je suis le plus heureux des hommes“, a déclaré le Président jeudi. Un peu plus tôt dans la journée, le ministre de la Santé a estimé que “nous ne sommes pas encore dans une situation qui permet de réduire” les “mesures de contrôle de l’épidémie“.

Admettant que la situation s’était “considérablement améliorée”, le ministre a toutefois expliqué que “nous pourrons commencer à envisager d’alléger certaines mesures lorsque nous serons hors d’atteinte”.

C’est-à-dire, disons le clairement, jamais ou quand la Macronie le décidera arbitrairement en fonction de ses intérêts puisque les chiffres des décès ne le justifient pas. Véran le reconnaît lui-même en citant les données.

Nous sommes sur un rythme de réduction d’au moins 30% en une semaine, la charge hospitalière en métropole diminue — moins de 2000 patients en réanimation —, nous sommes sur une bonne trajectoire“, a-t-il indiqué au micro de RTL.

Pourquoi donc ne pas supprimer le passe sanitaire inutile? Parce que. “Ce serait un peu trop tôt“, a souligné Olivier Véran. Il a cependant tout de suite sorti la carotte.

Par contre, si nous continuons sur cette dynamique, nous pourrons commencer à envisager d’alléger certaines mesures. Est-ce que ça passera par le passe sanitaire? Nous verrons“, a-t-il poursuivi. “On le fera le moment voulu“, a conclu Olivier Véran, ajoutant que “les mesures en vigueur restent les mesures qui s’appliquent“.

En déplacement à la maison de la Mutualité jeudi, Emmanuel Macron a déclaré que le passe sanitaire va “être conservé dans la poche pour éviter partout la fermeture qui est la pire des choses“.

Vous êtes prévenus.

Source: RTL

3 Commentaires

  1. Nous prennent vraiment pour des c… ! avec leurs tours …de passe-passe
    Le micron est déjà en campagne , il joue le bienveillant et le modérateur face à véreux l’intraitable et le méchant…
    Quelle comédie cynique et grotesque !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici