Drame dans le Calvados! Une quinquagénaire égorgée par son beau-fils

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Mardi dernier, à Colombelles, près de Caen, une femme de 56 ans a été égorgée à son domicile par le fils de son compagnon, un homme de 38 ans souffrant de troubles psychiatriques. C’est l’auteur présumé lui-même qui a alerté les secours. L’homme a été placé en garde à vue.

Mardi 14 septembre, vers 8h du matin, un homme a prévenu la police pour signaler qu’il venait de poignarder la compagne de son père, à son domicile de la rue de la Fraternité, à Colombelles, dans la banlieue de Caen.

Policiers et secours se sont alors immédiatement rendus sur les lieux. C’est là que le corps d’une femme de 56 ans portant des traces d’égorgement à l’arme blanche a été découvert. Malgré les tentatives de réanimation, elle a été déclarée morte sur place.

Le meurtrier présumé, qui avait pris la fuite, a été interpellé quelques rues plus loin. Il s’agit d’un homme de 38 ans, connus pour de lourds antécédents psychiatriques. Il a été placé en garde à vue au commissariat de Caen.

Le parquet de Caen a ouvert une enquête pour homicide mais on ignore pour l’heure les mobiles du crime. Malgré ses troubles psychiatriques importants, l’état de santé du meurtrier présumé a été jugé compatible avec son maintien en garde à vue.

L’homme était toujours interrogé hier par les fonctionnaires de la brigade criminelle de la sûreté départementale du Calvados et l’on ignore les suites envisagées dans cette sordide affaire par le parquet de Caen.

Sources: Ouest-France/ France 3 Normandie/ Actu 17

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici