Danger pour les enfants? Dans cette ville, il y a plus de mineurs morts par arme à feu que par la Covid…

Chicago. Image d'illustration / Photo: Pixabay
Chicago. Image d'illustration / Photo: Pixabay

Alors que les médias et les lobbys traumatisent la population des pays occidentaux avec la prétendue “quatrième vague”, certaines chiffres sont bien parlants. Selon les statistiques, plus de mineurs de Chicago sont morts cette année par arme à feu que par la Covid.

La ville a vu 261 mineurs se faire tirer dessus en 2021, dont 41 mortellement. En même temps, dans tout l’État de l’Illinois, dont Chicago fait partie, seuls 25 jeunes de moins de 18 ans sont morts de la Covid.

Ces données proviennent du département de la santé publique de l’Illinois et non pas d’un quelconque site complotiste. Toute une population d’enfants est privée d’école en présentiel et subit des brimades inutiles pour un danger qui ne la concerne pas.

Chicago n’est qu’un exemple. À l’échelle nationale, le nombre de décès des mineurs liés au Coronavirus ne s’élève qu’à 214 cas sur 663 925 officiellement recensés aux États-Unis.

Qui plus est, cela signifie seulement que les personnes décédées ont été positives au test, et non que le Coronaviru a été la cause du décès.

En fait, cette tranche d’âge représente tout au plus 0,27 % de tous les décès dûs au coronavirus aux États-Unis, selon l’Académie américaine de pédiatrie à partir des données du très officiel CDC. Encore mieux: sept États n’ont signalé aucun décès d’enfant lié à la pandémie.

En France, le phénomène est identique: les décès “liés à la Covid-19” concernent majoritairement les personnes âgées et épargnent les enfants. 93% des décès en hôpital et en Ehpad étaient âgés de 65 ans ou plus, tandis que chez les jeunes il y a… 15 décès, dont 6 cas chez les moins de 6 ans, pour 115 752 décès en tout selon la Santé Publique France (116 454 selon les chiffres de l’Université John Hopkins).

Vous croyez que les autorités se préoccupent tant de nos enfants qu’ils ferment des écoles et imposent le port du masque aux petits, afin d’éviter le risque de 0,013% de mortalité?

Sources: Chicago Trinune/ Santé Publique France/ John Hopkins University

Les médecins tirent la sonnette d’alarme: le confinement est mortel pour les enfants

Méfaits du confinement chez les enfants: 70% sont atteints de troubles et d’angoisses

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici