À Toulouse, plusieurs blessés dont une victime collatérale lors d’une fusillade dans un quartier sensible

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Hier midi, une fusillade a éclaté dans une cité sensible de Toulouse entre des dealers de drogue et un trafiquant de cigarettes. Trois personnes auraient été blessées dont une passante. Un des protagonistes, légèrement blessé, a été interpellé et placé en garde à vue.

Mardi 14 septembre, vers midi, une fusillade, au fusil de chasse et à l’arme de poing a éclaté place Geneviève-Anthonioz-de-Gaule, au cœur de la cité sensible de Bagatelle, dans le quartier à forte population immigrée du Mirail, à Toulouse, en Haute-Garonne.

Cette place, connue pour être un “supermarché à ciel ouvert” du trafic, notamment de cigarettes de contrebande, a vu s’affronter des dealers de drogue et un trafiquant de cigarettes implanté sur les lieux.

Les dealers, estimés à trois personnes, seraient sortis d’un immeuble avoisinant la place et auraient fait feu sur le revendeur de cigarettes à l’aide de fusils de chasse. Leur cible aurait alors répliqué avec une arme de poing.

Deux ou trois personnes auraient été touchées par les tirs, dont le trafiquant de cigarettes et une innocente passante. Par chance cette dernière ne serait que légèrement blessée. Le revendeur de cigarettes, bien qu’hospitalisé suite à sa blessure, a été placé sous le régime de la garde à vue.

Les trois dealers auraient eux réussi à prendre la fuite bien que l’un d’eux soit peut-être blessé. De sources proches de l’enquête, c’est le refus du revendeur de cigarettes de se mettre au service des dealers qui serait à l’origine de la fusillade.

Le parquet de Toulouse a bien entendu ouvert une enquête pour tentative d’homicide et les policiers de la sûreté départementale mènent les investigations. Une arme à feu, abandonnée dans une poubelle, ainsi que plusieurs douilles ont été retrouvées sur place.

Sources: France Bleu/ La Dépêche du Midi

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici