Sondage. Les vaccinés plus sectaires que les anti-vax: beaucoup ne veulent plus être amis avec des non-vaccinés

Image d'illustration / Photo: Freepik
Image d'illustration / Photo: Freepik

Selon un nouveau sondage, un Américain vacciné sur sept a laissé tomber ses amis qui ont refusé de se faire vacciner contre la Covid-19.

Selon le sondage mené par OnePoll sur un échantillon aléatoire de mille Américains, 16% des personnes interrogées ont rompu les liens avec au moins trois amis depuis le début de la pandémie en mars 2020.

Parmi ceux qui ont mis fin à leur amitié, 66% ont été vaccinés tandis que 17% ne prévoient pas de se faire vacciner.

Environ une personne sur sept (14%) parmi celles qui ont été vaccinées a déclaré avoir rompu avec ses amis en raison de leur refus de se faire vacciner.

Les non-vaccinés se fichent donc que leurs amis soient vaccinés ou pas, tandis que les vaccinés y attachent une importance excessive.

Presque la totalité des répondants vaccinés (97%) pensent que leurs anciens amis qu’ils ont envoyé paître étaient des “anti-vax” qui n’ont pas pu être convaincus de l’importance de se faire vacciner pour sauver des vies.

Selon le sondage, leurs anciens amis ont tout simplement invoqué le fait qu’ils ne croyaient pas à l’efficacité du vaccin Covid comme raison de ne pas le recevoir. Cela a tout de même suffi aux vaccinés pour préférer leurs doxa à l’amitié. Les personnes non vaccinées qui ont participé au sondage ont déclaré craindre les effets secondaires potentiels, être en bonne santé ou exprimer leur méfiance à l’égard du vaccin.

Sources: OnePoll/ AP

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici