VIDEO. Affolés par la candidature de Zemmour, les bobos lâchent la meute médiatique contre lui

Laurent Ruquier s'énerve contre Eric Zemmour/Youtube
Laurent Ruquier s'énerve contre Eric Zemmour/Youtube

La candidature d’Éric Zemmour à l’élection présidentielle est assurément une excellente nouvelle, à en juger par la hargne terrible des chiens de garde médiatiques, qui se sont péniblement acharnés contre le journaliste durant toute l’émission On est en direct sur France 2.

Caricatures des bobos parisiens de gauche, l’animateur gay, Laurent Ruquier, et la journaliste de France Inter, Léa Salamé, ont été absolument insupportables du début à la fin de l’émission. Assailli de questions, Zemmour était sans cesse interrompu, par une remarque, une autre question, ou une attaque personnelle de l’un des chiens de garde.

En plus de lui couper constamment la parole pour l’empêcher de répondre, les sbires du pouvoir n’ont pas arrêté de déformer les propos du journaliste, en lui faisant dire ce qu’il ne disait pas, à travers des procès d’intention permanents. Bref, une attaque médiatique d’une redoutable virulence, dont l’objectif clair était de faire sortir Zemmour de son calme.

Les remarques insidieuses avaient pour but d’énerver le journaliste, pour qu’il s’emporte, au moins dans les mots, pour ainsi le présenter malhonnêtement comme “violent, impulsif, excessif”. Mais au contraire, Zemmour a su garder un calme olympien face à ces procédés, et le candidat a montré là une des grandes qualités qu’un président doit posséder.

1 COMMENTAIRE

  1. non mais, sincèrement, vous y avez cru à la candidature de zemmour ? si c’est le cas c’est que vous ne comprenez rien à la politique, surtout française. lui meme n’était pas chaud pour la bataille. cherchez vous allez trouver.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici