À Millau, une mamie de 97 ans étranglée et dépouillée chez elle par deux Mahorais multirécidivistes

Image d'illustration / Photo: Fotolia
Image d'illustration / Photo: Fotolia

Mercredi dernier, deux individus, en provenance de Mayotte et multirécidivistes, étaient jugés pour avoir, le dimanche précédent, agressé chez elle, à Millau, une dame de 97 ans qu’ils n’avaient pas hésité à étrangler avant de la dépouiller. La mamie a survécu à l’agression. Ils n’ont été condamnés qu’à un et deux ans de prison.

Mercredi 8 septembre, deux individus, âgés d’une trentaine d’années et en provenance de Mayotte, étaient jugés en comparution immédiate par le tribunal correctionnel de Rodez (Aveyron) pour la sordide agression d’une mamie de 97 ans à son domicile.

Les faits remontent au dimanche 5 septembre. Ce jour-là, vers 7h du matin, les accusés s’étaient introduits par effraction dans l’habitation d’une vieille dame de 97 ans qui demeurait dans le centre-ville de Millau.

Les individus, deux Mahorais déjà condamnés à plusieurs reprises pour divers délits, avaient violenté la retraité puis, après l’avoir jetée au sol, l’avaient étranglée et s’étaient emparés de plusieurs de ses bijoux, de son chéquier ainsi que de divers autres biens.

Les deux “salopards”, qui étaient hébergés chez un voisin de la vieille dame, avaient ensuite pris la fuite avec ses biens, l’abandonnant fortement choquée et gisant sur le sol. La retraitée avait eu la force de prévenir les secours qui l’avaient ensuite prise en charge. Elle s’était vue attribuer 8 jours d’ITT.

Le parquet de Rodez avait ouvert une enquête dont les investigations avaient été confiées aux policiers de la sûreté urbaine de Millau. Grâce aux images de vidéosurveillance du centre-ville, les deux malfrats avaient été retrouvés et interpellés dès le lendemain des faits.

Rapidement déférés devant la justice, ils ont été condamnés à des peines plutôt légères au regard de la gravité des faits. Deux ans de prison ferme et un an avec sursis pour l’un et un an ferme et un an avec sursis pour l’autre. Ils ont tous deux été écroués à l’issue de l’audience.

Sources: La Dépêche du Midi/ Le Midi Libre/ Actu 17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici