L’homme qui a giflé Macron est sorti de prison

La gifle.
Gifle tragique dans la Drôme : zéro mort.

En déplacement le 8 juin 2021 l’actuel Président de la république avait improvisé un bain de foule avec un petit groupe de badauds massés derrière des barrières, et avait reçu une gifle dont les images ont fait le tour des réseaux sociaux. L’auteur de ladite gifle a été très sévèrement puni par rapport aux normes actuelles de notre “justice”.

Damien Tarel, tel est son nom, avait en effet été condamné à 18 mois de prison dont quatre mois de prison ferme. Sa détention s’est terminée ce matin, il n’a donc finalement passé que trois mois derrière les barreaux, mais c’est beaucoup, si l’on compare cette peine aux milliers de racailles délinquantes dispensées de peine ou libérées au tiers de la leur par notre justice laxiste.

En outre, il s’était vu infliger une interdiction définitive d’exercer dans la fonction publique, l’interdiction de détenir une arme pendant cinq ans la privation des droits civiques, civils et familiaux pour trois ans, et une obligation de travail ou de formation.

En juin dernier, il avait contesté les autres peines auxquelles le tribunal correctionnel de Valence l’avait astreint en interjetant appel, et ce même tribunal avait formé un “appel incident” en réaction à l’appel du condamné. Depuis, pas de nouvelles…

Le jeune homme a quitté aujourd’hui l’établissement à bord d’un véhicule vers 7 heures du matin, soit deux heures avant l’horaire prévu. Selon France Bleu, les autorités ne voulaient pas d’une sortie trop médiatisée: des proches et admirateurs de ce jeune homme âgé de 28 ans, soi-disant “proches de l’extrême droite“, avaient en effet prévu un “comité d’accueil“.

On ne sait trop, une fois de plus, sur quels critères l’accusation infamante “d’extrême-droite” a été décrétée. Sur les vidéos de l’incident, on entend l’auteur des faits crier “Montjoie Saint-Denis!“, l’ancien cri de guerre du temps de la royauté… mais suivie de “À bas la Macronie!“, un cri qu’une large majorité de Français serait prête à reprendre en chœur!

Source: La Dépêche du Midi, L’Obs

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici