Subversion gauchiste. La statue de Christophe Colomb à Mexico remplacée par une indigène

La statue de Christophe Colomb à Mexico/DR
La statue de Christophe Colomb à Mexico/DR

Dégradée lors d’une manifestation féministe l’an dernier, la statue de Christophe Colomb à Mexico, déboulonnée en octobre 2020, ne retournera sur son piédestal, mais sera remplacée par celle d’une “femme olmèque”, a annoncé la maire de gauche, Claudia Sheinbaum, qui a évoqué une décision de “justice sociale”.

La gauche continue ainsi son véritable travail de sape, en s’attaquant aux traces des grandes figures qui ont bâti l’Occident, pour tenter de faire tomber de son piédestal la civilisation tout entière. Elle détruit ces symboles pour en ériger les siens, qui n’ont pour but que d’asseoir l’hégémonie de son nouvel ordre moral.

Détériorée, la statue de l’explorateur et celle du monument de l’Ange de l’Indépendance, ne retrouveront pas leur place dans la capitale mexicaine. “La sculpture sera déplacée vers un lieu sûr, digne et adéquat”, a assuré l’Institut national d’anthropologie et d’histoire (INAH), craignant de nouvelles dégradations si elle retournait à son emplacement d’origine.

Sombrant dans le ridicule, le gouvernement mexicain se prétend partisan des causes indigènes, et a exigé de l’Espagne et du Vatican de présenter des excuses historiques pour des crimes commis lors de la conquête et de l’évangélisation de l’Amérique.

Une accusation qui permet en vérité surtout d’occulter les problèmes du présent au Mexique, comme le règne absolu de la corruption, un pays gangréné par les cartels de drogue et la criminalité, et une misère qui conduit de nombreux Mexicains à risquer leur vie pour aller vivre aux États-Unis. Mais chut, le seul problème ce sont les fantômes du passé.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici