Sadisme d’État: Marlène Schiappa humilie la police

Marlène Schiappa/DR
Marlène Schiappa/DR

Marlène Schiappa est à la fois sorcière, auteur de livres érotiques et vice-ministre de l’Intérieur. Elle a toute la panoplie pour jouer à la maîtrise sadique. Et elle s’en sert.

Son dernier méfait? Cette semaine, elle va gifler les policiers et les gendarmes. Quoi de plus excitant, pour une dominatrice, que de faire ramper des hommes en uniforme?

“Deux ans après le Grenelle Violences Conjugales, j’organise demain à Beauvau une conférence inversée. Policiers, gendarmes, directeurs du ministère de l’Intérieur, politiques, viendront écouter des victimes et proches des victimes de violences conjugales”, écrit-elle sur Twitter.

Il se trouve qu’écouter les victimes de violences conjugales, c’est justement le métier des policiers et des gendarmes. Quand un mari tue sa femme, ils sont en première ligne, sur la scène du crime, exposés aux cadavres, aux hurlements, au sang et au malheur. Quand un homme défigure à coups de poings sa petite amie, ils sont préposés au dépôt de plainte, et ils voient les larmes, et ils en souffrent logiquement. Chaque jour, ils ont pour mission de gérer ces violences abjectes, et elles les blessent, car ils ont une âme.

Mais Maîtresse Marlène, jamais satisfaite, décide d’en ajouter une couche. Et de les convoquer, pour les forcer à écouter sans broncher ce qu’ils connaissent déjà par cœur. Comme s’ils en avaient un besoin urgent! Comme s’ils n’y connaissaient rien! Comme s’ils ne comprenaient pas ce à quoi ils sont exposés en permanence!

Maîtresse Marlène les fait régresser, elle les rapetisse, elle les humilie. Et, comble du mépris, elle termine son tweet par “Merci à eux”. Comme s’ils étaient consentants! Rien de plus terrible que le sadisme qui se fait passer pour de l’amabilité.

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici