Condamné pour abus de confiance, le député macroniste Mustapha Laabid démissionne

Le député macroniste Mustapha Laabid/DR
Le député macroniste Mustapha Laabid/DR

“Voilà, c’est fini…”, pleurniche Mustapha Laabid en annonçant finalement sa démission, alors qu’une demande de déchéance de son mandat de député était étudiée par le Conseil constitutionnel, à l’initiative du ministre de la Justice, Éric Dupond-Moretti, suite à la condamnation du député macroniste.

Dans un arrêt rendu le 16 juin, la cour de cassation avait confirmé la condamnation du député macroniste de 52 ans, condamné à 8 mois de prison avec sursis, 10 000€ d’amende et 3 ans d’inéligibilité, pour abus de confiance. Le parlementaire avait été pris la main dans le sac, en ayant détourné 21 545€ de subventions, pour ses fins personnelles.

Président de l’association Intermède, financée uniquement par des subventions publiques, cet ancien chef d’entreprise, n’hésitait pas à utiliser les fonds de son association pour régler des fast-food, des achats en grandes surfaces, des hôtels à Paris, ses vacances familiales à Marrakech, ou encore ses frais de téléphonie, alors qu’il était élu à l’Assemblée nationale.

Amer, le voleur déplore qu’il a été condamné car il était “devenu député”. S’il n’avait pas été élu, il assure qu’il n’y aurait eu qu’une “remise au clair des comptes de l’association […] Ou, au pire, il y aurait eu un rappel à la loi, une infraction constatée, réparée et faisant l’objet d’une remontrance judiciaire”. Mais cette fois, le macroniste est tombé sur un os.

Source: Le Parisien

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici