Marseille: un ado de 14 ans tué à la kalachnikov, Darmanin dit que c’est la faute aux riches

Image d'illustration / Photo: Adobestock
Image d'illustration / Photo: Adobestock

Un commando armé d’une kalachnikov a semé la terreur mercredi soir à la cité des Marronniers, située boulevard Louis-Villecroze, dans le quartier de Saint-Barthélémy à Marseille (14e). Un adolescent de 14 ans assassiné, un autre blessé et un enfant de huit ans légèrement touché à la tête.

Les faits se sont produits peu après 22h30 lorsque deux personnes sont arrivées sur un scooter à l’entrée d’une cité abritant un trafic de drogue, dans le 14e arrondissement de la Cité phocéenne.

Le passager, armé d’un fusil d’assaut de type kalachnikov, “tirait alors en direction du point de guet situé avant l’entrée de la cité abritant la revente de stupéfiants” et atteignait deux adolescents de 14 ans, selon le parquet.

L’un d’eux, sans antécédent judiciaire est mort à l’hôpital. Le second, suivi par un juge des enfants, a été blessé à la jambe, sans que ses jours soient en danger.

Selon les habitants d’une résidence devant laquelle s’est déroulé le crime, à proximité de la cité des Marronniers, les adolescents visés semblaient être des guetteurs, utilisés par les trafiquants pour avertir d’arrivées pouvant gêner la vente de drogue.

L’adolescent tué avait tenté en vain de se réfugier dans le parking de la résidence.

Présent sur les lieux, un enfant de huit ans a été légèrement blessé à la tête dans des circonstances restant à confirmer. Certains témoins affirment qu’il était dans une voiture avec sa mère, sans lien avec les deux adolescents visés.

Selon le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, “les enquêtes judiciaires sont en cours, mais a priori il apparaît assez évident que la guerre des territoires pour récupérer des points de deal (de drogue) rémunérateurs est sans doute une des raisons de ces attaques à main armée“, qui se sont multipliées dans le département des Bouches-du-Rhône ces derniers mois.

Onze personnes sont décédées cette année dans des règlements de compte dans ce département, selon des chiffres de la préfecture de police du 14 août, dont une jeune fille de 17 ans, victime collatérale.

Selon Darmanin, “la terreur s’installe dans des quartiers ou des cités dont on sait qu’ils sont la proie des trafiquants de drogue“. Les coupables de cet état de fait, selon le ministre? Les Français bourgeois.

Je connais plein d’endroits bourgeois où on consomme du cannabis“, a-t-il lancé avant d’affirmer que “les personnes qui sont de catégories sociales plus élevées font vivre ce trafic parfois“.

Sources : AFP/ La Provence

3 Commentaires

  1. discourt plus creux que cela tu meurt.
    C”est moins dangereux de “poursuivre” les “sans pass sanitaires”.

  2. Darmanin n’est qu’un idiot de plus dans un pays ou l’incompétence est devenue une vertu .
    Pauvre France.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici