Horreur: l’enfer économique s’abat sur la Corée du Nord

Le dictateur communiste de la Corée du Nord, Kim Jong-Un / Photo: Facebook
Le dictateur communiste de la Corée du Nord, Kim Jong-Un / Photo: Facebook

La Corée du Nord, le pays le plus totalitaire au monde, entre dans une phrase de famine. Cela lui arrive régulièrement: hyper-communiste, son économie ne peut mener qu’à la ruine totale. Et, à chaque fois, cela se solde par des millions de morts, car s’enfuir du pays est impossible.

La dernière grande famine, dans les années 90, a coûté trois millions de morts à la Corée du Nord. Un dixième de la population. Celle qui commence s’annonce tout aussi ravageuse. Derrière les frontières hermétiques de la nation la plus malheureuse sur la terre, une immense tragédie se met en place.

Cette nouvelle famine a trois raisons. D’abord, l’économie nord-coréenne elle-même, une usine à gaz stalinienne totalement absurde, qui ne produit jamais rien de bon, et jamais en quantités suffisantes. Ensuite, la pandémie mondiale, qui a poussé le régime à couper toute communication avec le monde extérieur. Enfin, des conditions climatiques déplorables depuis deux ans. Un cocktail mortel fait d’incompétence crasse, de panique sanitaire et d’inondations.

Les indicateurs économiques sont cauchemardesques. Le commerce extérieur de la Corée du Nord, déjà misérable, a chuté de 80% en un an. Le kilo de maïs vaut un mois de salaire. Il n’y a même plus de savon. Le nombre de clochards a exposé. On rapporte que les enfants mendiants pullulent. Les premiers morts de faim en pleine rue sont signalés. L’enfer commence.

Plus une économie est collectiviste, plus elle est fragile, et plus elle est sensible aux événements. L’économie nord-coréenne, la plus collectivisée au monde, est également la plus fragile. La pandémie et la pluie ont suffi à la transformer en un trou sans fond. Et maintenant, d’innombrables innocents vont agoniser dans d’atroces souffrances. Le communisme est une immense usine à produire du désespoir et de la douleur.

Pauvre peuple nord-coréen! Et honte à quiconque ne veut pas voir ce qui se passe là-bas!

Source: Vision Times

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici