Trois policiers blessés par un tir de mortier durant une attaque par une quarantaine de racailles

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Des policiers de la BAC de Créteil ont été attaqués dimanche soir par une quarantaine de racailles qui participaient à un rodéo sauvage de motos dans le centre-ville de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), que les policiers tentaient d’interrompre.

Leur véhicule a été frappé par un tir de mortier. Selon des photos diffusées par des syndicats de police sur les réseaux sociaux, le siège passager du véhicule aurait alors pris feu après l’impact du projectile incendiaire.

Trois policiers ont été blessés lors de cette attaque, a indiqué sur Twitter la préfecture de police de Paris, qui a apporté son “soutien” aux policiers blessés. Selon Linda Kebbab, l’un de ses collègues a été sévèrement brûlé, tandis que les deux autres ont été blessés aux tympans.

“Tirer des mortiers contre des policiers, c’est vouloir les blesser ou les tuer. L’État répondra fermement à ces actes violents contre nos policiers”, s’est contenté de réagir le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, alors que les forces de l’ordre continuent d’être quotidiennement attaquées en France.

Une enquête a été ouverte, et 6 personnes ont été interpellées, susceptibles d’avoir participé à l’assaut. Reste à savoir quelles seront les conclusions de l’enquête, et si les agresseurs seront retrouvés et condamnés à la hauteur de leurs actes.

Source: Le Figaro

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici