Ce département impose à nouveau le masque à l’extérieur. Lisnard dénonce l’incohérence de l’Etat

David Lisnard/DR
David Lisnard/DR

“Après concertation avec les exécutifs locaux et les autorités sanitaires du département, le préfet des Alpes-Maritimes a décidé ce jour de renforcer l’obligation du port du masque et d’interdire la consommation d’alcool et la diffusion de musique amplifiée sur la voie publique”, annonce la préfecture.

Le port du masque redevient donc obligatoire dans une grande partie de l’espace public, à la seule exception des espaces naturels, des espaces verts urbains, des plages et plans d’eau. Donc, malgré la vaccination et l’imposition du passeport sanitaire sur le territoire, le pouvoir exécutif assujettit de nouveau au port du masque à l’extérieur.

Cette décision sera imposée jusqu’au 16 août, assure la préfecture, qui justifie sa décision arbitraire, sous prétexte, que les indicateurs sanitaires sont “extrêmement préoccupants”.

Malgré l’annonce de la préfecture, le maire de Cannes David Lisnard, dénonce une décision prise “sans concertation”, soulignant sur Twitter que “l’État reprend son yoyo de mesures aussi inopérantes que contraignantes (dont le masque en extérieur).” S’inquiétant devant l’incohérence interminable de l’exécutif.

Sources: Le Figaro, Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici