Encore deux cadres de l’État islamique neutralisés par Barkhane au Sahel

Soldats français de l'opération Barkhane / Photo: Armée de terre
Soldats français de l'opération Barkhane / Photo: Armée de terre

Un nouveau “succès tactique” vient de confirmer l’efficacité de la stratégie militaire française consistant à cibler les chefs et cadres terroristes, afin d’affaiblir les groupes armés EIGS et RVIM, respectivement affiliés à Daesh et al-Qaïda.

En coordination avec l’armée américaine, la force Barkhane a déclenché cette nuit, sur très court préavis, une opération contre un camp de l’EIGS, organisation affiliée à Daesh, dans la région de Ménaka, au Mali. L’identité des deux responsables de l’EIGS neutralisés au cours de cette action est en cours de confirmation“, a en effet annoncé l’état-major des armées pas plus tard qu’hier.

Le rôle des Américains n’a pas été précisé, et il est rare qu’un communiqué de l’état-major des armées fasse état de leur implication dans une opération conduite par Barkhane…

Il serait donc bien possible que les cadres “neutralisés” de l’EIGS aient un rapport avec l’embuscade qui  a coûté la vie à quatre commandos américains en octobre 2017 à Tongo Tongo, au Niger… à moins qu’il ne s’agisse de dirigeants de premier plan.

Cette nouvelle opération “illustre notre détermination à continuer la lutte contre les groupes armés terroristes, aux côtés de nos partenaires sahéliens et en coordination avec nos alliés européens et américain“, insistait encore le communiqué, “une priorité absolue pour la sécurité du Sahel et de l’Afrique de l’Ouest dont la stabilité a des conséquences directes sur la sécurité du continent et des citoyens européens“.

Début juillet déjà, Florence Parly, la ministre des Armées avait confirmé que plusieurs cadres de haut rang de l’État islamique au grand Sahara  avaient été mis hors de combat par la force Barkhane dans la région dite des trois frontières, située aux confins du Mali, du Niger et du Burkina Faso.

Source: Opex360

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici