Submersion migratoire de l’Europe: 52% des enfants nés à Bruxelles en 2020 ont une mère étrangère

Image d'illustration / Photo: Flickr
Image d'illustration / Photo: Flickr

La proportion des naissances d’enfants de mères étrangères reste toujours majoritaire à Bruxelles, où elle atteint 52,2%. Elle n’est pourtant que de 22,6% en Région flamande, et de 17,9% en Wallonie…

En attendant les informations détaillées provenant des bulletins de naissance, c’est ce qui ressort de la statistique provisoire sur les naissances survenues au cours de l’année 2020, réalisée à partir de l’exploitation du Registre national.

113 739 bébés ont donc vu le jour en Belgique en 2020, soit une baisse de 2,9% par rapport à 2019, et la proportion des naissances de mères étrangères reste toujours majoritaire à Bruxelles, où elle atteint carrément 52,2%.

En Région flamande, la proportion n’est que de 22,6% et, surprise, elle est encore inférieure en Wallonie, où elle n’atteint que le chiffre de 17,9%.

On apprend également par ces statistiques que l’âge moyen à la maternité est de 30,8 ans en Belgique. Il est sensiblement plus élevé à Bruxelles, avec une moyenne de 31,9 ans, et un peu en dessous en Flandre et en Wallonie, avec respectivement 30,7 ans et 30,6 ans d’âge moyen.

Dernière information intéressante:  l’indice conjoncturel de fécondité diminue encore et s’élève à 1,55 enfant par femme. Il est également plus élevé dans la capitale, à 1,59, que dans les autres régions, où il culmine à 1,54.

Source: Gouvernement belge/ Statbel

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici