Obsédée! Une mélenchoniste accuse la SNCF d’intentions racistes

Mathilde Panot, députée LFI/Photo: Wikipedia

À partir d’une déclaration parfaitement neutre, les esprits tordus sont capables de tirer des conclusions aussi illogiques qu’ineptes du moment qu’elles permettent de culpabiliser et d’accuser à tort. Une spécialité des mélenchonistes…

Ainsi, la députée “insoumise” Mathilde Panot prend prétexte d’un tweet de la SNCF concernant le contrôle des “passes sanitaires” à bord des trains pour étaler en virtuose sa propension à l’antiracisme victimaire.

FLASH – La #SNCF envisage de ne pas contrôler le #PassSanitaire de tous les passagers mais de mettre en place des contrôles aléatoires. (France Info) #COVID19France“, disait un innocent tweet publié hier.

Il ne s’agissait manifestement que d’informer sur les procédures mises au point pour l’improbable tâche de “contrôle sanitaire” incombant au transporteur, contraint à des responsabilités policières par les diktats de l’actuel exécutif.

Mais la gauchiste de collection veut absolument y voir une intention discriminatoire et forcément raciste: “Nous contrôlerons de façon plus vigilante et accrue les arabes et les noirs. #traduisons-les“, a-t-elle à son tour tweeté, sans même un commencement de justification.

La députée #FI Mme @Mathilde Panot insinue que la direction de la #SNCF va mettre en place des procédures racistes concernant le contrôle du #PasseSanitaire parmi les voyageurs. C’est une accusation grave et irresponsable. La #SNCF va-t-elle déposer plainte?“, a immédiatement posté Vincent Lautard, du Printemps Républicain.

Ce serait mérité, tant ces insinuations perfides ne s’appuient sur aucun élément tangible, sinon l’obsession de ces gauchistes hallucinés pour la victimisation systématique des uns et la culpabilisation tout aussi systématique des autres.

Mais il y a peu de chance que cette plainte soit effectivement déposée: à la SNCF, la soumission aux délires gauchiste fait partie de l’ADN. Entre les uns et les autres, ils ont choisi depuis longtemps.

Source: Twitter

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici