Droit de vote réservé aux vaccinés! Complotiste? Détrompez-vous, c’est déjà voté

Image d'illustration/DR
Image d'illustration/DR

Lors des débats actuellement en cours à l’Assemblée nationale, les députés ont rejeté l’amendement de Joachim Son-Forget visant à préserver les bureaux de vote de passeport sanitaire. Désormais, pour voter il va falloir être vacciné ou présenter un test.

C’est un juriste de jeune génération qui a attiré l’attention sur cette décision, votée de nuit, lourde de conséquences. “C’est cela que vous osez encore appeler liberté?“, s’insurge-t-il sur Facebook. “Un tel contrôle de nos vies” par le gouvernement macroniste “totalement surréaliste“, estime-t-il.

En théorie, le régime démocratique est fondé sur le principe de la représentation du peuple par les élus. Les Français exercent leur souveraineté par le biais du droit de vote. Ce droit est tellement fondamental que même les prisonniers en ont la possibilité tandis que la privation des droit civiques est une sanction grave et assez rare.

À l’issue de cette loi, celui qui refuse le diktat ne pourra peut-être plus voter, ses enfants pourront se faire vacciner sans son consentement, il ne pourra plus voyager, sera licencié…“, résume le juriste sur Facebook. “Il risque des sanctions plus lourdes que le dealer ou le coupable d’attouchements sexuels.

Sources: Facebook/ Assemblée nationale

Ils sont fous à lier! Les idées sanitaires et totalitaires du Sénat

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici