“Quelqu’un veut décapiter cette pute”. Un musulman jugé pour avoir menacé de mort l’ado Mila

L'ado Mila menacée de mort par les islamistes/Twitter
L'ado Mila menacée de mort par les islamistes/Twitter

À l’ouverture du procès de onze harceleurs de Mila il y a deux semaines, voici ce qu’un musulman de 24 ans a lancé sur Twitter: “Quelqu’un veut décapiter cette pute on stream (on filme), et un autre message violent appelant “Allah à briser cette pute”. Il comparaissait ce jeudi au tribunal pour menace de mort.

L’ayatollah 2.0 vit chez sa mère et est sans emploi. En garde à vue, l’islamiste, qui n’a pas de casier judiciaire explique, “qu’habituellement, (il) respecte les gens, mais (il n’a) pas beaucoup de respect pour elle.”

Mais sachant qu’il risque jusqu’à trois ans de prison, celui qui appelait à son meurtre se confond en excuses: “Aujourd’hui, mes messages, je trouve ça débile, c’est ridicule. J’étais content sur le moment car elle avait peur, et que ça lui faisait fermer sa gueule. Je ne souhaitais pas qu’elle subisse ces menaces, je voulais juste qu’elle ait peur.”

Il prétexte avoir “réagi comme ça par énervement”. “Ça me touche plus directement de par ma religion”, a-t-il déclaré aux enquêteurs. “J’ai réagi comme tout le monde, sûrement de manière plus virulente que certains, mais c’était de l’énervement ce manque de respect.” “Comme tout le monde”… chez les musulmans sans doute.

Source: BFMTV

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici