Des centaines de clandestins évacués de leur campement, mais relogés avec votre argent

Une Africaine exigeant d'être logée aux frais des Français/DR
Une Africaine exigeant d'être logée aux frais des Français/DR

“trois cent dix adultes isolés d’Afrique subsaharienne, plus quinze en couple ou en famille” ont été évacués de leur campement situé sous le périphérique parisien, et pris en charge aux frais des Français selon le maire socialiste du XIXe arrondissement, François Dagnaud.

Le nombre de clandestins est bien supérieur au nombre de personnes qui occupaient réellement le site mais, depuis l’annonce de l’évacuation mercredi, d’autres migrants sont venus “profiter de l’opportunité d’être mis à l’abri”, selon l’édile socialiste.

“C’est un campement récurrent qui avait déjà fait l’objet d’une mise à l’abri mi-juin”, avec des clandestins afghans à l’époque, souligne-t-il. Mais le campement sauvage s’est “très vite reconstitué, à tel point qu’il a fallu à nouveau procéder à une opération”.

“Une grosse partie” de ces clandestins doivent désormais transiter par une plateforme d’orientation située dans le quartier du canal de l’Ourcq “avant d’être réaffectés” dans des centres d’hébergement situés à Paris, en Ile-de-France ou en province. Une partie des migrants pris en charge a “déjà dû bénéficier de précédentes mises à l’abri, ici ou ailleurs”.

Source: AFP

1 COMMENTAIRE

  1. pendant ce temps des familles qui attendent un logement correct sont soit toujours a la rue ou bien s’entassent de de petit logement de marchand de sommeil insalubre.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici