Terrifiant: comment le politiquement correct détruit notre société

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

Les Britanniques craignent de plus en plus d’exprimer des opinions controversées, et la plupart des jeunes ont déjà coupé les ponts avec quelqu’un en raison de ses opinions politiques, selon une étude publiée par le très respecté Times.

En effet, un peu plus de la moitié des Britanniques de moins de 30 ans déclarent avoir cessé de parler à un de leurs proches ou de leurs amis à cause de ses opinons politiques.

Les résultats, qui font partie d’une étude de Frank Luntz, célèbre chercheur américain proche du Parti Républicain, suggèrent que les jeunes sont plus enclins à annuler (“cancel”) certaines de leurs relations en raison d’opinions politiques jugées incorrectes, dérangeantes ou choquantes.

De même, plus d’un tiers des personnes âgées de 30 à 49 ans ont cessé de parler à quelqu’un à cause d’une opinion politique, et moins d’un cinquième des personnes âgées de 50 à 64.

Le bilan est clair: bras armé du progressisme, le politiquement correct est en train de détruire les sociétés occidentales. En brisant les liens entre frères, cousins, amis, collègues, il isole les individus, les rendant toujours plus fragiles face aux états.

Il rend impossible la complicité au-delà des clivages politiques. Il fabrique une “lutte des opinions” aussi impitoyable que la lutte des classes fantasmes par les marxistes du XXème siècle. Il change les opinions de droite en délits et en crimes. Il développe dans les esprits de gauche une mentalité de surveillants, de dénonciateurs et de collabos. Il arrache un des nerfs les plus essentiels de notre civilisation: la liberté d’expression se déployant dans un débat ouvert.

Le politiquement correct n’est pas un simple inconvénient de notre époque, mais un mal profond, omniprésent, mortel, absolu. Une pandémie qui asphyxie nos intelligences. Notre ennemi juré.

FL24 est né dans l’objectif de le combattre chaque jour, inlassablement et fièrement. Nous le traquons partout où nous pouvons. Nous le laisserons jamais en paix.

Source: The Times

2 Commentaires

  1. On croyaient la Bête rouge morte avec la chute de l’URSS , en réalité elle a trouver refuge en Chine qui maintenant passe a l’attaque sur tout les fronts , que ce soit médical, sociétal, politiques, humaine.
    le monde libre doit faire bloc et détruire définitivement a la bête rouge.

  2. pouvez vous mettre en lien les articles cités cela rendrait plus crédible vos propos . Fidéle a FL24 j’ai souvent du mal à vous défendre par manque de référence

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici