Le zouk pour seul médicament? Malade de la Covid, le fondateur de Kassav’ plongé en coma artificiel

Jacob Desvarieux, le fondateur du groupe Kassav'/DR
Jacob Desvarieux, le fondateur du groupe Kassav'/DR

Tombé malade de la Covid-19, le fondateur du mythique groupe antillais Kassav’, Jacob Desvarieux, a été plongé dans un coma artificiel “afin de recevoir les soins nécessaires” une semaine après avoir été hospitalisé, alors qu’il était très faible le 12 juillet 2021.

Âgé de 65 ans, le pionnier du zouk s’était rendu à l’hôpital de Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, pour effectuer des contrôles périodiques et avait été testé positif à la Covid-19 le 12 juillet 2021, malgré ses deux doses de vaccin. Tous les concerts prévus avaient été annulés.

Démentant les rumeurs sur sa mort, ses proches ont annoncé sur son compte Facebook que le musicien était dans un état stable, précisant que son placement en coma artificiel est “un protocole médical classique”. Jacob Desvarieux a une immunité très amoindrie du fait de sa greffe de rein en 2012 et de son diabète, précise le média antillais, La 1ère.

Avec plus de 15 albums, Kassav’, formé en 1979, est le groupe de zouk par excellence, qui a fait rayonner la musique des Antilles dans le monde entier. Et rien de mieux pour se rétablir que le zouk, comme le préconise son plus grand tube, Zouk la sé sel médikaman nou ni (le zouk, c’est le seul médicament qu’on a).

Source: Ouest-France

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici