FL24 vous l’avait prédit! Macron recule sur le pass sanitaire

“Emmanuel Macron prêt à assouplir le passe sanitaire pour accélérer la campagne de vaccination”. Ce matin, ce titre du Figaro ne laisse planer aucun doute: après avoir terrorisé le pays entier (sauf les pires collabos) lundi dernier, Macron va maintenant jouer au Président compatissant en faisant marche arrière.

Et si cela vous réjouit, si vous croyez que c’est la conséquence de la colère populaire, comme le crient les médias unanimes, c’est que vous n’avez rien compris. Cette reculade était prévue: c’est une mise en scène savamment et vicieusement préméditée. Relisez, ci-dessous, ce que nous écrivions il y a six jours, et vous saurez tout.

“Macron est un tyran pervers: il veut être aimé par le peuple qu’il torture. Pour ce faire, il a mis en place une stratégie qui fonctionne à la perfection.

Il l’a utilisée sans cesse, tout au long de la crise du Coronavirus. Et ils continue à l’utiliser, toujours avec succès. Elle se déroule en quatre étapes.

Première étape. Il annonce personnellement et solennellement des mesures extrêmement autoritaires, dictatoriales, au bord du totalitarisme, pour terroriser les citoyens français. Il nous met en état de choc, quitte à être haï.

Deuxième étape. Dès le lendemain matin, via ses ministres, il annonce un assouplissement de ces mesures, afin d’être considéré comme un leader souple et doux, plein de compassion pour nos souffrances. Il désamorce ainsi les critiques et prend à contre-pied tous ceux qui, la veille, dénonçaient sa tyrannie.

Troisième étape. Finalement, il maintient ses mesures liberticides, mais après les avoir légèrement retouchées: il se donne ainsi, à la fois, en même temps, l’image d’un homme inflexible et celle d’un humaniste pragmatique.

Quatrième étape. Il recommence à zéro, toujours suivant le même scénario, mais en conservant les restrictions à la liberté précédentes, et en les additionnant aux nouvelles. À la fin, la Nation se retrouve écrasée dans un gigantesque étau.

En psychiatrie, cela s’appelle la méthode de l’injonction contradictoire. Elle est connue pour rendre fou ceux qui en sont les victimes. Macron veut nous rendre déments et il y parvient.

Dans un sondage publié hier par Le Figaro, on découvre que plus de deux tiers des Français (67%) soutiennent les mesures tyranniques annoncées lundi soir. Sondage bidon? Non. Simplement, notre peuple est tellement malheureux, tellement maltraité, tellement humilié, tellement désorienté, tellement supplicié qu’il perd la tête et se suicide en se jetant dans les bras de son bourreau, comme les Russes sous Staline et les Chinois sous Mao.

La plus grande faute de toute la carrière de Macron est de générer cette hystérie sanitaire collective, car elle souille les âmes de millions de nos compatriotes, jusque dans nos cercles d’amis et jusque dans nos familles, elle transforme les honnêtes gens en zombies obsédés par leur survie et impatients de lyncher les coupables (les non-vaccinés) que leur propose le pouvoir.

Heureusement, il reste un tiers de lucides. Mais combien seront-ils encore dans un an?”

Et voilà. Pour savoir avant tout le monde que Macron s’appelait à reculer et écraser votre résistance au passage, il suffisait de lire FL24. Alors, n’hésitez plus: abonnez-vous gratuitement à nos analyses exclusives!

Source: Le Figaro

1 COMMENTAIRE

  1. rien ne m’étonne , ce mec insultait déja le peuple au temps de Hollande , à croire que de se faire insulter font jouir certains . de plus il a infiltrer le PS comme Fabius et bien d’autres pour leurs carrières pas plus socialistes que mon chien . le mensonge et la calomnie font partie de sa vie , la bonne école des mondialistes et des banques le mépris du peuple , surtout des plus démunies .

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici