Dans l’Essonne, un élève policier de 19 ans se suicide par arme à feu

Image d'illustration / Photo: DR
Image d'illustration / Photo: DR

Hier matin, le corps d’un jeune homme de 19 ans, en formation de policier adjoint, a été retrouvé sans vie au domicile de ses parents, à Bretigny-sur-Orge, dans l’Essonne. La victime se serait suicidée par arme à feu. On ignore tout des raisons de ce geste désespéré.

Lundi 19 juillet, tôt dans la matinée, l’alerte a été donnée au centre de formation des policiers adjoints de Draveil car un élève de 19 ans manquait à l’appel. Des effectifs ont alors été envoyés au domicile de ses parents à Bretigny-sur-Orge.

C’est là que le corps sans vie du futur policier a été trouvé. Le jeune homme se serait donné la mort avec une arme à feu de collection présente au domicile familial. On ignore tout des raisons de son geste.

Depuis mai dernier, le jeune homme était élève au centre de formation des policiers adjoints (nouvelle appellation des adjoints de sécurité) de Draveil et devait prendre un poste à la fin du mois d’août prochain.

Il s’agirait du vingt-deuxième suicide dans la police nationale depuis le début de l’année 2021, traduisant le désespoir auquel sont voués les membres de cette profession où le taux de suicide est deux fois plus important que dans le reste de la population.

Sources: Le Parisien/ Actu Essonne/ Actu 17

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici