Nouvelles expertises dans l’affaire Adama Traoré. Bonne nouvelle?

Assa Traoré, la meneuse de la famille de gangsters Traoré/DR
Assa Traoré, la meneuse de la famille de gangsters Traoré/DR

Tandis que la famille Traoré et ses soutiens associatifs organisaient hier une marche victimaire de plus pour accuser la France de “racisme systémique“, on apprenait que les juges en charge de l’interminable instruction de “l’affaire Adama” ont demandé un “complément d’expertise médicale“.

Du neuf dans l’affaire Traoré. Les enquêteurs ayant recueilli de nouveaux témoignages et éléments médicaux, les juges d’instruction chargés de l’affaire Adama Traoré, mort en 2016 après son arrestation par les gendarmes, ont ordonné un complément d’expertise médicale.

Des experts belges avaient conclu que la mort du jeune délinquant multirécidiviste le 19 juillet 2016, jour de canicule, dans la caserne de Persan, dans le Val-d’Oise, avait été causée par un “coup de chaleur” qui n’aurait “probablement” pas été mortel sans son interpellation sous le poids des trois gendarmes.

Et l’état de santé du délinquant est au cœur de l’affaire: s’il se trouvait déjà dans un état fragile, la responsabilité des gendarmes dans son décès s’en trouve largement amoindrie.

Depuis les dernières expertises, les enquêteurs ont, enfin, pu interroger un témoin direct: l’homme qui avait aidé Adama Traoré à s’échapper après une première interpellation. Son témoignage est édifiant.

Adama était essoufflé“, a raconté ce témoin qui le connaissait depuis l’enfance “Je n’ai pas l’habitude de le voir essoufflé, mais c’est vrai que là quand je suis intervenu, j’ai été un peu surpris de le voir fatigué. C’est comme si son corps ne réagissait pas. Pour moi, il était dans un état qui n’est pas habituel, il ne parlait pas“.

C’est peut-être un tournant dans cette interminable procédure: le jeune délinquant se trouvait donc dans un état qui aurait dû le dissuader de fuir un contrôle et de résister violemment à son arrestation, qu’il soit sous l’emprise de drogues ou atteint d’une maladie antérieure.

Concernant, justement, ses antécédents médicaux, les enquêteurs ont saisi le dossier d’Adama Traoré à la médecine du travail, réalisé lors de son embauche par une association d’insertion en 2014, mais à ce stade, il n’a pas été communiqué aux avocats. En raison du secret médical, ce dossier a été placé sous scellés et transmis aux seuls experts médicaux.

Les enquêteur ont également retrouvé un arrêt de travail pour la période du 2 au 18 juin 2014. Le motif n’est pas mentionné pour l’instant au dossier judiciaire, mais une ex-conseillère de Pôle emploi a rapporté avoir été informée à l’époque qu’Adama Traoré, employé comme déménageur, “aurait été essoufflé et était susceptible de présenter des vertiges“.

Des experts doivent donc décider, d’ici au 31 août, si ces nouveaux éléments ont “vocation à modifier” leurs conclusions initiales évoquant aussi le rôle joué, “dans une plus faible mesure“, par une maladie génétique et une pathologie rare dont souffrait Adama Traoré.

C’est peut-être enfin l’occasion de dédouaner les gendarmes des accusations de meurtre qu’ils subissent depuis cinq ans au gré des sempiternelles  manifestations victimaires organisées par Assa Traoré et ses soutiens parmi la racaille et les associations pseudo-antiracistes d’extrême-gauche. Rendez-vous au 31 août!

Source: 20 Minutes

C’est reparti! Encore une marche victimaire en “hommage” au délinquant Traoré cet après-midi

 

2 Commentaires

  1. La seule expertise qui vaille pour cette famille de délinquants, c’est celle qui incrimine les gendarmes et offre le pactole sur un plateau d’or, à la cheffe de gang, assa traoré.

  2. “complément d’expertise médicale” , sur quoi ?
    Des dossiers ? un corps qui pourri depuis ce temps dans une tombe en Afrique ?
    vraiment du n’importe quoi , ce cirque va durée encore combien de temps avant que la justice mette les points sur les I a cette famille de délinquants et leur avocat ?

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici