Les inondations historiques frappent la Belgique: des dizaines de morts et disparus

Image d'illustration / Photo: US Army
Image d'illustration / Photo: US Army

Les inondations historiques qui ont frappé la Belgique ont fait au moins 24 morts selon un dernier bilan officiel communiqué samedi par les autorités, tandis que le Premier ministre Alexander De Croo s’est rendu dans les zones sinistrées.

Le centre de crise belge, qui centralise les données au niveau national, ne communique plus de chiffres de disparus à cause de la difficulté de joindre un grand nombre de personnes en raison des coupures d’électricité et des perturbations des réseaux téléphoniques.

Quelque 120 communes ont été touchées à travers le pays.

Les inondations des derniers jours sont “sans aucun précédent dans notre pays”, avait déclaré vendredi le ministre de l’Intérieur. Le dernier bilan officiel vendredi après-midi faisait état de 20 morts et une vingtaine de disparus.

Dans les zones sinistrées, essentiellement dans le Sud et l’Est du pays, des policiers ont été mobilisés pour aller frapper aux portes des habitations afin de découvrir d’éventuelles nouvelles victimes.

La météo s’est améliorée sur l’ensemble du pays avec la fin des précipitations dès vendredi, l’apparition du soleil et l’arrivée de températures estivales samedi. En conséquence, le niveau des cours d’eau a reflué, dévoilant un paysage de désolation.

La Belgique a décrété une journée de deuil national mardi, veille de sa fête nationale.

Sources: Belga/ AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici