Les États-Unis inculpent quatre Iraniens qui projetaient d’enlever une activiste contre le voile islamique

La militante contre le voile, Masih Alinejad/DR
La militante contre le voile, Masih Alinejad/DR

Quatre “agents du renseignement iranien” ont été inculpés hier par la justice américaine, pour avoir planifié aux États-Unis, l’enlèvement de Masih Alinejad, une journaliste américaine d’origine iranienne qui milite contre le port imposé du voile en Iran.

Depuis juin 2020, les suspects cherchaient à “emmener de force leur victime en Iran, où (son) sort aurait été au mieux incertain”, a précisé le parquet. Ils ont “utilisé les services de détectives privés pour surveiller, photographier et filmer” la victime et ses proches, “à plusieurs reprises” entre 2020 et 2021, selon la justice.

Ce réseau, découvert par le FBI, visait aussi d’autres victimes vivant notamment “au Canada, au Royaume-Uni et aux Émirats arabes unis”, contre lesquelles ils avaient tenté de déployer les mêmes moyens de surveillance, selon les procureurs.

Les 4 agents sont Alireza Shavaroghi Farahani, Mahmoud Khazein, Kiya Sadeghi et Omid Noori. Un cinquième Iranien résidant en Californie, Niloufar Bahadorifar, est lui soupçonné d’avoir participé au financement de ce projet.

Masih Alinejad est une activiste à l’origine du mouvement contre le voile en Iran, pays qu’elle a depuis quitté. Réfugiée aux États-Unis, elle critique le régime iranien et sa politique, et a reçu le soutien de stars telles que Meryl Streep, qu’elle avait rejoint sur scène lors d’une conférence sur les droits des femmes, en 2016.

La République Islamique d’Iran détient plus d’une douzaine d’Occidentaux – également détenteurs d’un passeport iranien pour la plupart – en prison ou en résidence surveillée, comme la chercheuse franco-iranienne de Sciences Po Fariba Adelkhah, emprisonnée depuis déjà 2 ans.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici