Près de Toulouse, un repris de justice criblé de balles en pleine rue

Pistolet-Mitrailleur Uzi/DR
Pistolet-Mitrailleur Uzi/DR

Dans la nuit de samedi à dimanche, un homme de 31 ans, bien connu de la justice, a été victime d’un commando de tireurs alors qu’il était au volant de sa voiture, dans une rue de Saint-Alban, au nord de Toulouse. La victime a été criblée de balle de 9 mm et a été hospitalisée dans un état très grave.

Dans la nuit du samedi 10 au dimanche 11 juillet, un homme de 31 ans, au volant de sa voiture, discutait avec une jeune fille de sa connaissance, devant le logement des parents de celle-ci, situé avenue de Bergeron, à Saint-Alban, au nord de Toulouse.

Soudain, un véhicule s’est arrêté à hauteur de la voiture du trentenaire et un grand nombre de coups de feu ont été tirés dans sa direction, l’atteignant à de très nombreuses reprises. Le véhicule des assaillants a ensuite pris la fuite.

Bien que criblé de balles, avec au moins six projectiles lui ayant transpercé le corps, le trentenaire a réussi à se rendre chez un voisin de la jeune fille, un ancien militaire qui lui a porté les premiers secours, en réalisant notamment un point de compression.

Le blessé a ensuite été pris en charge par les pompiers et le SAMU, et a été transporté entre la vie et la mort au CHU de Rangueil. Atteint à l’abdomen ainsi qu’aux membres inférieurs et supérieurs, il a quand même pu être tiré d’affaire.

Le quartier a rapidement été bouclé par la gendarmerie et le parquet de Toulouse a ouvert une enquête pour tentative d’homicide. De nombreuses douilles de 9 mm ont été trouvées sur les lieux. Les gendarmes de la section de recherches locale ont été chargés des investigations.

Bien que la fusillade se soit produite non loin d’un point de deal et que la victime était connue de la justice pour des faits de violences et de cambriolage, les gendarmes ne se concentrent pas que sur l’hypothèse d’un règlement de comptes — d’autres pistes, comme celle d’une rivalité amoureuse, sont étudiées.

Sources: La Dépêche du Midi/ France Bleu/ Actu 17/ Actu Toulouse

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici