Dans quel pays se trouvent 23 parmi les 25 villes les plus polluantes du monde?

Image d'illustration / Photo: Pixlr
Image d'illustration / Photo: Pixlr

Le tiers-monde flingue la planète? Une analyse des tendances en matière d’émissions a montré que seulement 25 grandes villes, presque toutes situées en Chine, étaient responsables de plus de la moitié des gaz à effet de serre émis par 167 centres urbains dans le monde. 

L’étude publiée dans la revue en libre accès Frontiers in Sustainable Cities a comparé les émissions de gaz à effet de serre déclarées par 167 villes de 53 pays, et a révélé que 23 villes chinoises, dont Shanghai, Pékin et Handan représentaient 52% du total, deux villes non-chinoises étant Moscou et Tokyo.

L’étude a inclus davantage de villes de Chine, d’Inde, des États-Unis et de l’Union européenne en raison de leur contribution plus importante aux émissions mondiales et de leur importance dans le débat sur le climat.

Selon la théorie climatique à la mode, ces émissions contribuent au réchauffement climatique. En toute logique, les villes qui polluent les plus sont les plus “coupables” du péché contre la planète, selon la secte gretoïde.

Le co-auteur de l’étude, Shaoqing Chen, un scientifique de l’environnement à l’Université Sun Yat-sen dans la ville de Guangzhou, dans le sud de la Chine, et les autres scientifiques collaborant à l’étude, ont toutefois mis en garde contre le fait que certaines des données disponibles pour leur étude étaient fragmentaires, certaines villes ayant communiqué des chiffres remontant à 2005.

Il est vraiment difficile de comparer des données sur les émissions de gaz à effet de serre des villes, mais il faut essayer, et le document fait une assez bonne tentative“, a ajouté Dan Hoornweg, professeur à l’université Ontario Tech et ancien conseiller de la Banque mondiale sur les villes durables et le changement climatique.

Une recherche publiée en 2018 dans la revue Environmental Research Letters a analysé un échantillon beaucoup plus large de 13 000 villes, grandes et petites, et a constaté que 100 villes contenant 11% de la population mondiale produisaient 18% de l’empreinte carbone.

Cette nouvelle analyse est la première à examiner les objectifs de réduction des émissions des mégapoles et les progrès réalisés en la matière.

68 de ces villes, situées pour la plupart dans des pays occidentaux, s’étaient fixé des objectifs ambitieux de réduction des émissions. Mais seulement 30 des 42 villes suivies dans l’étude sont parvenues à réduire des émissions.

La plupart de ces bons élèves se trouvent aux États-Unis et en Europe. En même temps, la Chine, l’Inde et l’Afrique polluent le monde.

1 COMMENTAIRE

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici