Vatican, Arabie saoudite, Pakistan… Sauriez-vous dire ce qu’ils ont en commun?

Image d'illustration / Photo: Pixnio
Image d'illustration / Photo: Pixnio

Alors que la Macronie cherche à imposer la vaccination obligatoire, certains États ont déjà franchi le cap. Voici les pays champions de la dictature sanitaire où la vaccination est obligatoire, ou presque, pour les adultes.

Le premier pays à avoir obligé tous ses citoyens de se faire vacciner est le Tadjikistan, une ancienne république soviétique d’Asie centrale. Le gouvernement de cet État autoritaire a publié fin juin un décret obligeant tous les citoyens de plus de 18 ans à se faire vacciner, sans donner de détails supplémentaires et sans préciser dans quelles conditions l’obligation allait être appliquée.

Plus étonnant, le deuxième pays du tout-vaccinatoire est le Vatican. Une note en date du 8 février a rendu obligatoire le vaccin pour les habitants du plus petit État au monde et les employés qui y travaillent. Les sanctions peuvent aller théoriquement jusqu’au licenciement.

Dans deux autres pays, l’obligation n’est pas formelle, mais les restrictions pour les non-vaccinés sont telles qu’elles s’apparentent à une quasi-obligation.

L’Arabie saoudite a annoncé le 18 mai que la vaccination serait obligatoire à partir d’août pour entrer dans les établissements gouvernementaux et privés, y compris les lieux d’enseignement et de divertissement, ainsi que dans les transports en commun. Et seuls les employés vaccinés dans les secteurs public et privé pourront retourner sur leur lieu de travail.

Au Pakistan, depuis le 1er juillet, la province du Baloutchistan, dans le sud-ouest, interdit aux personnes non vaccinées d’entrer dans les services publics, les parcs, les centres commerciaux et les transports en commun.

Les fonctionnaires de la province du Sind qui refusent d’être vaccinés contre la Covid-19 ne seront pas payés à partir de juillet, tandis que la province du Penjab a menacé de couper le téléphone à ceux qui refuseront l’injection.

Une inspiration pour la Macronie?

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici