Meghan et Harry récompensés par le lobby dépopulationniste pour n’avoir que deux enfants

Harry et Meghan/DR
Harry et Meghan/DR

L’actrice américaine de seconde zone Meghan Markle et son mari, le prince britannique Harry, ont reçu un “prix spécial” d’un lobby militant pour le contrôle de la population du fait de leur engagement de n’avoir que deux enfants.

Le duc et la duchesse de Sussex ont déclaré dans un entretien de 2019 au Vogue britannique qu’ils n’auraient que deux enfants au “maximum”.

Nous sommes la seule espèce sur cette planète qui semble penser que cet endroit nous appartient, et seulement à nous“, avait alors déclaré le prince Harry. Cette remarque stupide a été considérée comme indélicate, compte tenu du fait que sa belle-sœur la princesse Kate est mère de trois enfants.

Après la naissance du deuxième enfant des Sussex, l’ONG pro-contrôle de la population, Population Matters, a annoncé qu’elle récompenserait le couple pour sa “décision éclairée”.

Avoir une famille plus petite réduit notre impact sur la Terre, et offre une meilleure chance à tous nos enfants, leurs enfants et aux générations futures de s’épanouir sur une planète saine“, a déclaré l’association dans un communiqué.

Nous félicitons le duc et la duchesse d’avoir pris cette décision éclairée, et d’affirmer qu’une famille plus petite est aussi une famille heureuse.”

Les princes rebelles recevront 500 livres sterling à donner à l’organisme de bienfaisance de leur choix, dans le cadre de la Journée mondiale de la population des Nations unies, dimanche.

Meghan et Harry ont souvent affiché leurs convictions écolos dingos, mais le couple a souvent parcouru le monde en jet privé afin d’assister à des sommets mondialistes sur le changement climatique.

Alors que Population Matters affirme être opposé à la stérilisation forcée ou aux avortements forcés, les dirigeants de l’organisation ont exprimé leur admiration envers les contrôles démographiques forcés mis en place par la Chine communiste.

En 2013, le ministère chinois de la Santé a révélé que la politique de l’enfant unique du régime avait entraîné plus de 336 millions d’avortements et 196 millions de stérilisations d’hommes et de femmes depuis 1971. On ignore combien ont été forcées par le gouvernement.

Le président de Population Matters, Jonathon Porritt, a soutenu des contrôles démographiques en Chine, en déclarant en 2009: “S’il n’y avait pas eu de politique de la famille à enfant unique en Chine, il y aurait aujourd’hui 400 millions de citoyens chinois en plus.

Il a également déclaré: “Je ne m’excuse pas de demander aux gens d’assumer leur propre responsabilité en ce qui concerne leur empreinte environnementale totale et la façon dont ils décident de procréer et le nombre d’enfants qu’ils jugent approprié. Je pense que nous allons nous diriger vers une position qui dit qu’avoir plus de deux enfants est irresponsable.

La présidente de l’ONG, Sara Parkin, a également suggéré que des contrôles démographiques à la chinoise pourraient être nécessaires, écrivant en 2010 pour China Dialogue que si les politiques “musclées” du régime de Pékin ont acquis une “mauvaise réputation”, la “montée en flèche de la demande en nourriture, en eau et en énergie exacerbée par le changement climatique signifie qu’il n’est plus légitime de laisser les politiques de réduction des taux de natalité hors de l’agenda politique“.

Un prince de la famille royale et son épouse métisse récompensés par un lobby dépopulationniste à la rhétorique ouvertement nazie pour la réalisation de leur programme, ça laisse songeur…

Source: Breitbart/ BBC/ Population Matters

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici