L’Afghanistan abandonné aux talibans? Une crise humanitaire et migratoire en vue

Les talibans continuent de gagner du terrain en Afghanistan à la suite du retrait en cours des forces américaines et alliées. Ils font craindre à la communauté internationale une crise humanitaire qui se traduira sûrement par une vague d’immigration clandestine vers l’Europe, comme la vague syrienne en 2015.

Le groupe islamiste affirme contrôler désormais 85% du pays. Selon les témoignages, il s’est également emparé de postes-frontières clés avec l’Iran et le Turkménistan dans la province occidentale de Herat.

Les responsables américains ont minimisé ces gains cette semaine et ont déclaré que les forces gouvernementales afghanes soutenues par les États-Unis étaient prêtes à défendre leur pays.

La revendication d’un territoire ou d’un terrain ne signifie pas que vous pouvez le maintenir ou le conserver dans le temps“, a déclaré John Kirby, porte-parole du Pentagone, dans une interview accordée à CNN. “Et donc je pense qu’il est vraiment temps pour les forces afghanes d’aller sur le terrain — et elles sont sur le terrain — et de défendre leur pays, leur peuple“.

En même temps, il a également reconnu une “détérioration de la situation sécuritaire” en Afghanistan.

L’Organisation mondiale de la Santé a mis en garde contre une crise humanitaire imminente.

Nous sommes préoccupés par le manque d’accès pour pouvoir fournir des médicaments et des fournitures essentiels et nous sommes préoccupés par les attaques contre les services de santé“, a déclaré le directeur des urgences régionales de l’OMS, Rick Brennan, lors d’un briefing des Nations unies à Genève.

Il a déclaré qu’au moins 18,4 millions d’Afghans avaient besoin d’une aide humanitaire, dont 3,1 millions d’enfants souffrant de malnutrition aiguë.

L’administration Biden a retiré la semaine dernière les dernières troupes américaines de l’aérodrome de Bagram, la plus grande base afghane de l’armée américaine. Elle a fixé la date butoir du 31 août pour le retrait de toutes les troupes américaines, à l’exception d’une force chargée de protéger l’ambassade américaine à Kaboul.

Source: AP

Un grand général américain prédit la guerre civile en Afghanistan et la victoire des talibans

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici