A Marseille, encore un mort par balles dans un énième règlement de compte

Kalachnikov/DR
Kalachnikov/DR

Dans la nuit de mardi à mercredi, un “jeune” de 28 ans, connu pour des faits de trafic de stupéfiants, a été abattu à l’arme de guerre, à proximité de la cité sensible du Frais-Vallon, dans le XIIIe arrondissement, au cœur des quartiers Nord de Marseille. La piste d’un nouveau règlement de comptes est privilégiée.

Mardi 6 juillet, peu avant minuit, un homme de 28 ans se trouvait au volant d’une Renault Mégane en stationnement, au niveau de la résidence du “Domaine des Fleurs”, à proximité immédiate de la cité sensible du Frais-Vallon, dans le XIIIe arrondissement de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

Soudain, dans des circonstances encore mal établies, un ou plusieurs individus non identifiés l’ont pris à partie à l’arme de guerre de type Kalashnikov. La victime, atteinte de plusieurs projectiles, est morte sur le coup tandis que son ou ses agresseurs prenaient la fuite sans être inquiétés.

Le parquet de Marseille a ouvert une information judicaire pour homicide volontaire et la police judiciaire locale mènent les investigations pour en retrouver les auteurs. Le profil de la victime, un “jeune” connu pour des affaires de stupéfiants, ainsi que le mode opératoire orientent l’enquête vers la piste du règlement de comptes.

Comme nous le prévoyons dès la semaine dernière, le rythme des fusillades semble s’accélérer depuis le début de l’été dans les quartiers Nord. En effet, pas moins de cinq individus ont été abattu en deux semaines dans ces zones de non-droit, portant à une demi-douzaine le nombre de victimes depuis le début de l’année, dont cinq ces deux dernières semaine.

Source: La Provence/ La Dépêche du Midi/ Actu Marseille

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici