À hurler de rire! L’incroyable pleurnicherie d’un trans anti-Orban

Photo/Flickr
Photo/Flickr

En Hongrie, chez les militants LGBT, la grande mode est de se faire passer pour des victimes de l’épouvantable totalitarisme néo-nazi de l’abominable Viktor Orban. 

Et, comme le ridicule ne tue heureusement pas cette communauté exhibitionniste jusqu’à l’hystérie, ses numéros d’indignation publique atteignent des sommets de drôlerie.

Un exemple? Écoutons la complainte de Véronika, qui pleurniche dans les bras aimants de la rédaction de FranceInfo.

“En 2002, j’ai été la troisième femme en Hongrie à pouvoir bénéficier d’une opération de réassignation sexuelle [en clair: on lui a coupé le zizi et on l’a remplacé par un kiki]. Comme c’était très rare à l’époque, je suis devenue célèbre : j’ai fait la couverture de magazines, j’ai été invitée par des émissions de télévision à débattre ou à chanter, j’ai participé à des programmes de télé-réalité…”

Jusque là, tout va bien. Mais ça ne dure pas.

“Ces dernières années, je sens que les opportunités se sont raréfiées. A cause des opinions propagées par le gouvernement, je suis sur liste noire. Je ne peux plus vivre de ma notoriété. Il y a deux ans, je suis devenue maquilleuse-coiffeuse, même si je continue de temps à autre à être invitée par une émission.”

Oui, vous avez bien lu! Veronika se plain de ne plus être une star! Elle n’est plus payée pour gesticuler dans les talk-shows, et ça la scandalise! Veronika exige qu’on continue à s’intéresser à Veronika, à vie!

Et qui accuse-t-elle? Les médias? Le public? Le star-system? Non! Viktor Orban! Comme s’il décidait personnellement de la cote de popularité des starlettes de la télé-réalité!

Veronika conclut: “Je commence même à avoir peur que le gouvernement me retire ma carte d’identité de femme. Si c’est le cas, je partirai vivre à l’étranger, même si ce n’est pas ce que je souhaite.”

Veronica aime se prendre pour un juif en pleine Shoah. Veronika oublie qu’elle ni dissidente, ni en prison, ni torturée, ni déportée, ni assassinée. Elle est juste parano. Ça n’a rien de glorieux.

Source: FranceInfo

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici