“Tout passait par Bagui”. Le frère d’Adama Traoré jugé pour avoir organisé de violentes émeutes

Bagui Traoré/DR
Bagui Traoré/DR

Quatre hommes dont Bagui Traoré, membre du gang familial éponyme, comparaissent devant la cour d’assises présidé par l’ancien juge antiterroriste Marc Trévidic, pour avoir tenté de tuer des membres des forces de l’ordre au cours de plusieurs émeutes, ayant pour prétexte la mort d’Adama Traoré.

Bagui Traoré, âgé de 29 ans a déjà été condamné à de multiples reprises, notamment pour trafic de drogue et des faits de violence. Il est accusé d’avoir organisé les attaques contre les forces de l’ordre après la mort accidentelle de son frère Adama, assisté par sa compagne.

Cette dernière comparaît devant la justice pour complicité et subornation de témoin. Les cinq accusés encourent la réclusion criminelle à perpétuité. “Tout passait par Bagui”, a affirmé lors d’un interrogatoire l’un des trois autres accusés, suspectés d’avoir fait usage d’armes à feu.

Dès l’annonce de la mort d’Adama, une émeute éclate dans le quartier de Beaumont-sur-Oise où réside le gang familial Traoré. La gendarmerie est assiégée par des racailles qui tentent de l’envahir. Les familles des gendarmes locaux sont évacuées en urgence, par crainte de représailles.

Les affrontements ont été si violents que des gendarmes, ayant identifié l’origine exacte de certains tirs, sollicitent même la permission de se défendre avec leurs armes létales. Autorisation refusée. Il aura fallu, ce soir-là, le renfort du GIGN avec des véhicules blindés pour ramener le calme au petit matin. Deux émeutes suivront les nuits suivantes.

Source: AFP

3 Commentaires

  1. Cette famille dans sont intégralité doit être renvoyer au pays de ces ancêtres avec confiscation de tout leur bien acquis de manières douteuses.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici