Olivier Giroud, le Bleu chrétien qui donne envie de gagner l’Euro

Olivier Giroud
Photo / Pinterest

Qu’elle soit pour ou contre, toute la France parle de Karim Benzema. Mais “Benz” ne marque pas. Après deux matches disputés en compétition officielle depuis son retour, son compteur de buts reste bloqué sur zéro.

Sur le banc des remplaçants, un homme attend son heure: Olivier Giroud, avant-centre, 109 matches en Équipe de France, 46 buts. Un costaud dans le corps et dans la tête, et une âme très saine.

Dans un football français où l’islam est omniprésent, à travers la puissance du Qatar comme à travers la montée en puissance de l’islam dans les vestiaires, Olivier Giroud est un cas. 0% racaille, 0% grosse tête, et surtout… 100% chrétien.

Et, ce qui est encore plus rare, chrétien assumé. Depuis des années, Giroud affiche tranquillement sa foi chrétienne. Il en parle volontiers à la presse sportive, et même à la presse grand public. Phénomène rarissime, dans un pays où la religion est considérée comme un mal, et où les stars du sport sont extrêmement politiquement correctes.

Baptisé à l’âge adulte, il tient un discours qui tranche spectaculairement avec celui de ses collègues. “J’ai besoin de la relation avec le Seigneur, avec Jésus, qui me donne de la force quand je lis la Bible. Aujourd’hui, j’étudie les Écritures avec un pasteur évangélique. Je n’ai aucun problème avec le fait d’en parler.” On est loin du gloubiboulga de Franck Ribéry!

Quand et comment son rapport à Dieu a-t-il commencé? “Enfant, je participais déjà à des camps de vacances chrétiens. C’est ma mère qui m’a donné cette éducation. Depuis que je suis tout jeune, je participe aux offices avec elle. Puis, j’ai compris que je pouvais devenir un exemple pour les autres, et faire découvrir l’Évangile aux gens. Je veux faire découvrir la vie de Jésus”, précise-t-il sans complexe.

À 20 ans, il s’est fait tatouer un Psaume: “Quand je traverse la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal, car Tu es avec moi.” Giroud croit au destin, et il ne fait aucune différence entre sa vie de star planétaire du football et sa vie de chrétien.

Hier, son coéquipier Antoine Griezmann déclarait: “Je suis à table avec lui, le mec a toujours la banane, le sourire. Dans le vestiaire, il donne tout, il parle dans le groupe, il donne tout à l’entraînement. C’est exceptionnel d’avoir un attaquant comme ça, ce n’est pas facile pour lui. Génial ce qu’il est en train de faire dans le groupe, cela ne peut que nous aider sur le terrain et dans la vie de groupe.”

Et Giroud n’est pas le seul! Antoine Griezmann, sans aucun doute le meilleur Bleu en ce moment, a un grand tatouage du Christ sur l’épaule, et un autre de la Vierge Marie. Alors, arrêtons de pleurnicher qu’il y a trop de musulmans en Équipe de France. Regardons le bon côté des choses. Espérons que Giroud va entrer sur le terrain en remplacement de Benzema, et marquer un but magnifique. Et, pourquoi pas, qu’il va nous gagner l’Euro. L’histoire serait tellement belle! Une histoire typiquement française.

Et, en quatre vidéos, voici un best of des déclarations d’Olivier Giroud sur sa foi…

Sources: SoFootYoutube, La Croix

1 COMMENTAIRE

  1. Un vrai chrétien ne peut pas être tatoué. Sinon, c’est un vrai crétin doté d’une spritualité digne d’un fond de poubelle !

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici