La cour de cassation examine le recours de Jawad Bendaoud, l’hébergeur des terroristes du Califat

Jawad Bendaoud, alias l'homme qui
Jawad Bendaoud, alias l'homme qui "rend service"/Capture d'écran Youtube

Ce mardi, la cour de cassation examinait le pourvoi de Jawad Bendaoud, condamné en 2019 à 4 ans de prison pour avoir logé deux terroristes du 13 novembre 2015, un recours qui porte uniquement sur les dommages et intérêts qu’il doit verser.

D’abord relaxé en première instance en février 2018, Jawad Bendaoud a finalement été condamné en appel en mars 2019, pour avoir logé Abdelhamid Abaaoud et son complice Chakib Akrouh, qui s’étaient repliés, après les attentats qui ont fait 130 morts à Saint-Denis et Paris. Les djihadistes étaient morts dans l’assaut du Raid, le 18 novembre 2015.

Possédant déjà un lourd passé judiciaire, Jawad Bendaoud a aussi été condamné à verser des dommages et intérêts à des centaines de parties civiles: victimes des attentats, familles, policiers, résidents de l’immeuble concerné. C’est uniquement sur ce volet que porte son recours formé devant la Cour de cassation, sa peine de prison étant définitive.

En revanche, son coprévenu, Youssef Aït Boulahcen, conteste devant la haute juridiction les 4 ans ferme qu’il s’est vu lui aussi infligés pour “non-dénonciation de crime terroriste”. Le frère d’Hasna Aït Boulhacen — elle aussi morte au cours de l’assaut du Raid — a été condamné pour ne pas avoir dénoncé l’attentat que son cousin Abaaoud projetait.

Aujourd’hui âgé de 34 ans, Jawad Bendaoud est toujours en prison. En mars 2019, il a été condamné en appel à 1 an ferme pour des menaces de mort contre une victime du 13-Novembre, venue témoigner à son procès.

En août de la même année, il a pris 6 mois ferme pour avoir agressé verbalement un surveillant de la prison de Beauvais (Oise). Le procès des attentats du 13-Novembre débute le 8 septembre prochain: 20 accusés, dont Salah Abdeslam, le seul survivant des terroristes, doivent être jugés pendant 8 mois par la Cour d’assises spéciale de Paris.

Source: AFP

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici