À Angers, deux blessés par balles lors d’une fusillade dans un parking souterrain

Dans la nuit de vendredi à samedi dernier, une intense fusillade s’est déroulée dans le parking souterrain d’un immeuble d’un quartier à forte proportion d’immigrés d’Angers, dans le Maine-et-Loire. Deux hommes ont été gravement blessés et ont dû être hospitalisés. Le ou le(s) tireurs sont en fuite. 

Dans la nuit du vendredi 18 au samedi 19 juin, peu avant minuit, plusieurs coups de feu ont résonné dans le parking souterrain d’une résidence de la rue des Artilleurs, dans le quartier à forte population immigrée des hauts-de-Saint-Aubin, à Angers.

Dans des circonstances encore non révélées, deux hommes dont rien n’a filtré quant au profil ou aux éventuels antécédents judiciaires, ont été blessés par les tirs dont un qui a reçu au moins quatre balles dans le corps.

Cette victime, qui a été gravement atteinte, a été évacuée par des connaissances jusqu’au urgences du CHU d’Angers. La voiture l’ayant transporté n’a pas hésité à défoncer les barrières du centre hospitalier à son arrivée.

La deuxième victime, touchée par un projectile, a quant à elle été prise en charge par les pompiers et le SAMU sur les lieux de la fusillade. Elle a été elle aussi hospitalisée. On ignore si le pronostic vital de ces deux blessés est engagé.

Le parquet d’Angers a ouvert une enquête sur cette double tentative d’homicide et les fonctionnaires de la direction territoriale de la police judiciaire (DTPJ) sont en charge des investigations pour en retrouver le ou les auteur(s).

Toutes les pistes sont étudiées notamment celle du règlement de comptes en lien avec des activité illicites. Cependant les enquêteurs n’écartent pas l’hypothèse d’une altercation fortuite ayant dégénéré.

Sources: Ouest-France/ 20 Minutes

1 COMMENTAIRE

  1. Au lieu de soigner ces “guerriers” de l’apocalypse racaille, il serait plus judicieux de jeter des poignées de couteaux au milieu pour qu’ils se finissent gentiment entre eux….

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici