La vague Zemmour se matérialise, “5,5 % au premier tour en 2022” selon un sondage

Eric Zemmour/DR
Eric Zemmour/DR

Le Point publiait ce jeudi un sondage donnant Éric Zemmour à 5,5% au premier tour de la prochaine élection présidentielle. Pas autant que les 13% de Valeurs Actuelles, mais de quoi donner un sérieux coup de pouce à une éventuelle candidature.

D’incontestable phénomène médiatique, Zemmour pourrait bien se muer en phénomène politique. Mais ses 5,5% de votants sont-ils vraiment suffisants pour lancer la machine électorale? “On peut voir le verre à moitié plein” selon Jean Messiha.

Certes, le “Z” n’a pas un socle de voix “mirobolant”, mais ses débuts n’en restent pas moins prometteurs… Il a atteint le seuil critique de remboursement “avant même d’avoir annoncé sa candidature”, note-t-il.

Un constat partagé par un membre de Génération Z, convaincu que le sondage du Point est un heureux présage. “Il est à égalité, voire au-dessus de gens qui font de la politique depuis 30 ans, tels que Yannick Jadot (EELV), Anne Hidalgo (PS) ou Nicolas Dupont-Aignan (Debout La France)”.

Le polémiste gagnerait des voix chez la droite classique et les abstentionnistes plutôt que dans l’électorat du Rassemblement national. Les “intellos” plutôt que les “prolos”?

Difficile de s’opposer à ce constat. Le héraut de la France d’en bas serait-il donc boudé par les classes laborieuses du RN? Sans doute parce que « l’électorat populaire ne connaît pas encore ses propositions économiques », rassure notre membre de Génération Z.

Le jour où Zemmour s’adressera à ces gens-là, il les convaincra”. Son créneau pourrait-il d’ailleurs être celui de “résoudre la crise des Gilets jaunes”? Cela pourrait être une stratégie payante et potentiellement très coûteuse pour le RN.

Mais, en attendant, d’autres urgences stratégiques frappent à la porte du quasi-candidat. Passé devant Nicolas Dupont-Aignan dans son hypothétique course à l’Élysée, Éric Zemmour pourrait bien tenter de le rallier à sa cause, tout en continuant à siphonner l’électorat LR.

Une manière de remonter la pente à toute vitesse, au moment où Marine Le Pen vient d’atteindre son plafond et commence doucement sa traditionnelle chute de 10%, à un an des échéances.

La course contre la montre du Z vient de débuter.

Source: Valeurs Actuelles

2 Commentaires

  1. pour un franco-algérien, il aura les voix de tous les pieds noirs, mais pas plus. on lui souhaite toute la réussite. mais, parce qu’il y a un mais ! c’est toujours un rève.

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici