Aux régionales, en PACA, le RN explose tout: Mariani largement en tête, même au second tour

Les affiches de Thierry Mariani / Photo: Capture d'écran YouTube
Les affiches de Thierry Mariani / Photo: Capture d'écran YouTube

Le prétendu “front républicain” est en panne. À trois jours du scrutin, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, le RN arrive très nettement en tête des intentions de vote. Au premier tour, la liste conduite par Thierry Mariani recueillerait 42% des voix, loin devant la liste LR, UDI, Modem, Agir et LREM de Renaud Muselier qui n’obtiendrait que 33%.

Et pour le second tour, le RN l’emporterait même si la liste de gauche de Jean-Laurent Félizia, donnée troisième avec 16% des intentions de vote, se retirait, comme l’avait fait en 2015 Christophe Castaner, à l’époque au PS.

Thierry Mariani ferait donc un score au moins équivalent aux 40,6% obtenus par Marion Maréchal il y a six ans, et parvient notamment à rallier les suffrages de 44% des sympathisants LR et d’un quart des électeurs de Christian Estrosi en 2015.

Renaud Muselier, lui, ne recueillerait que 54% des suffrages des sympathisants LR, mais l’ouverture de sa liste au Modem et aux macronistes lui permet de faire le plein de voix des personnes proches de ces deux partis, soit 89% d’entre elles, et rassemble près de la moitié des 44% d’électeurs de Christophe Castaner, candidat socialiste en 2015.

Créditée de 16% des voix, la liste PS-EELV-PC conduite par Jean-Laurent Félizia pourrait se qualifier au second tour et faire se poser à nouveau la question d’un soi-disant “front républicain“…

Ce fut déjà le cas il y a six ans, ce qui avait conduit Christophe Castaner à se désister pour “faire barrage” au Front national. Archétype du loser, il a offert sur un plateau la victoire à son concurrent, le maire de Nice Christian Estrosi, en privant volontairement sa formation politique de la présence à la Région pendant six ans.

En cas de triangulaire, si la liste de gauche se maintient, la liste RN de Thierry Mariani arriverait nettement en tête des suffrages (46%), devant celles de Renaud Muselier (36%) et de Jean-Laurent Félizia (18%). Le RN serait bien positionné pour gagner la région.

Si la gauche se retirait, la situation serait plus serrée, avec un avantage pour Thierry Mariani, qui serait également susceptible de remporter la région avec 52% des intentions de vote contre 48% pour la liste de Renaud Muselier. À dimanche…

Source: Actu Orange

 

 

LAISSEZ UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici